Mon compte Devenir membre Newsletters

François Meyer focalise ses acheteurs sur les achats stratégiques

Publié le par

Initiateur d'un projet original de maîtrise d'ouvrage sur les achats baptisé Sherpa, François Meyer, directeur des achats de Réseau Ferré de France, a à coeur de faire de ses acheteurs de vrais gestionnaires de projets qui construisent leur business plan achats de A à Z avec leurs clients internes.

En 1997, l'Etat crée Réseau Ferré de France. Propriétaire et gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire, RFF élabore et commercialise des «sillons», modules espace/temps équivalant au slot aérien. SNCF, utilisateur des sillons vendus par RFF, est son principal client. Le volume de 6 milliards d'achats (ingénierie, travaux et fournitures, électricité) se répartit entre 3 milliards d'euros d'achat captif à la SNCF, 2 milliards d'euros d'achat sous-traité à la SNCF, via 150 chefs de projet de RFF qui gèrent la relation avec des chefs de projets SNCF et 1 milliard d'euros d'achats en direct. Le directeur des achats a mis en place un programme Sherpa, solution de maîtrise d'ouvrage achats ou de BPO (Business Process Outsourcing)1/ Externalisation du processus d'affaires . Cette approche centre de services, fruit d'une réflexion aboutie sur le «make or buy», lui a ainsi permis de développer une solution complémentaire aux achats réalisés par la SNCF. Par un travail collaboratif entre ces deux entités, les acheteurs SNCF et Sherpa, le souhait final de François Meyer est d'apporter la meilleure qualité possible de service aux clients prescripteurs. Un premier baromètre de satisfaction utilisateurs, réalisé en 2011 et reconduit en 2012, a donné des résultats satisfaisants. Aujourd'hui, une cinquantaine de consultants s'implique dans le projet Sherpa.

L'acheteur, un gestionnaire projets

L'avantage avec le programme Sherpa, c'est que mes collaborateurs achats se concentrent sur les achats stratégiques et le pilotage. Quelles consignes le directeur achats donne-t-il à ses acheteurs? « S'intégrer très en amont dans la chaîne de valeur et cultiver l'innovation fournisseurs pour faire un saut qualitatif, comme accompagner l'achat de traverses composites, voilà selon moi une des principales missions de l'acheteur », affirme François Meyer. Chez RFF, l'acheteur est un gestionnaire de projets qui peut s'illustrer par ses talents de leadership: faire monter en compétences les fournisseurs, les challenger dans le cadre d'opérations de «redesign to cost», construire son business plan de A à Z avec son client interne sont des projets menés quotidiennement par les acheteurs de RFF. « Collectivement, nous regardons ensuite comment nous pouvons améliorer notre offre de services. Les attentes vis-à-vis de la chaîne amont sont grandes chez nos prescripteurs, explique le directeur achats. Ce sont des patrons de programmes, qui veulent que nous les aidions à mieux décrypter les marchés fournisseurs. La convention achats que nous avons dédiée aux systèmes d'information en mai 2011 nous a permis d'améliorer notre visibilité sur les appels d'offres et d'accélérer la maturation de nos centres de services », complète-t-il.

Et demain?

Le gouvernement a récemment annoncé qu'il allait créer un gestionnaire d'infrastructures ferroviaires comprenant l'actuel gestionnaire du réseau ferré RFF qui sera rattaché à la SNCF «au sein d'un pôle public ferroviaire unifié». Les cultures achats des deux maisons seront à rapprocher selon François Meyer. Mais l'expérience passée chez Renault où il a piloté le purchasing CCT (Cross Company Team), programme qui visait à améliorer la synergie entre les deux constructeurs, pourrait à quelques années d'intervalle, porter encore ses fruits... La direction de la circulation ferroviaire s'étant déjà fortement rapprochée de RFF, il y a fort à parier que les équipiers achats pourront capitaliser sur ces acquis.

Ses forces

- Il déploie Sherpa, solution de BPO qui lui permet de challenger la SNCF partenaire historique.
- Il concentre les efforts de ses acheteurs sur les achats stratégiques.
- Auprès des clients, il intègre les acheteurs très en amont de la chaîne de valeur.

Son parcours

Diplômé de l'Ecole polytechnique, François Meyer a travaillé durant 20 ans chez Renault: 13 ans au service achats, dont sept sur le hors-production. Il y a été ingénieur méthodes, ingénieur projets puis manager achats avant de devenir chef du service stratégie et développement international des achats. Depuis 2009, il est directeur achats de Réseau Ferré de France (RFF) et membre du comité des directeurs.

Réseau Ferré de France (RFF)

ACTIVITE
Entretien et développement des infrastructures ferroviaires
CHIFFRES D'AFFAIRES 2011
5 milliards d'euros
VOLUME D'ACHATS (DONT SI)
6 milliards d'euros
EFFECTIF GROUPE
5 responsables achats et une assistante

Mot clés : projet |

Emmanuelle Serrano