Mon compte Devenir membre Newsletters

François Lepauvre rationalise le panel fournisseurs et défend les achats responsables

Publié le par

François Lepauvre pilote le service achats de Vinci en France et à l'international. Après avoir entrepris de rationaliser le panel fournisseurs du groupe à l'aune des spécificités du BTP, il préconise l'introduction systématique de critères de développement durable, social et sociétal dans les achats.

François Lepauvre croit en la coordination et la communication pour faire adhérer aux projets achats. Deux axes d'action essentiels dans un groupe où la structuration métiers, très décentralisée, se reflète dans celle du service achats. Dans l'équipe d'une quinzaine de personnes qui l'entoure, il évite les "monocultures". « La pluralité des expériences et des cultures apporte une valeur ajoutée aux achats. Cela pousse le changement en interne dans la fonction achats et auprès de nos clients », affirme-t-il avec force. Pour plus d'homogénéité, François Lepauvre s'est doté d'un co-mité de direction achats France dans lequel chaque pôle d'activité est représenté par son directeur achats. «Fin 2012, nous aurons le pendant de ce comité à l'échelle internationale», ajoute-t-il. Bien des catégories achats, l'intérim, la flotte de véhicules et l'énergie par exemple, requièrent une synergie stratégique, économique, opérationnelle entre les hommes et les métiers. Les acquis opérationnels du directeur achats s'avèrent ici un plus : «Je m'appuie sur mon expérience au sein de Vinci Énergies, le pôle métiers le plus décentralisé du groupe, pour créer des synergies entre métiers et à l'international.»

@ ARNAUD OLSZAK

Groupe Vinci

ACTIVITE
Concessions (concessions et autoroutes) et Contracting (énergies, infrastructures de transport et d'aménagement urbain, construction)
CHIFFRES D'AFFAIRES 2011
37 milliards d'euros
EFFECTIF GROUPE (MONDE)
183 000 salariés
VOLUME D'ACHATS 2011
22,6 milliards d'euros
EFFECTIF ACHATS (MONDE)
1 000 acheteurs

Développer les achats responsables

Parmi les axes d'action présentés par François Lepauvre au comité exécutif dans le cadre de son plan achats figure l'intégration systématique de critères de développement durable, social et sociétal dans les achats. L'intérim a été un des premiers dossiers traités dans cette optique. Les fournisseurs sont donc sélectionnés non sur des critères purement économiques, mais aussi en fonction de ces notions sociales et sociétales. « Cela nous a permis de progresser sur le panel, mais aussi sur le plan économique. Les prestataires qui n'ont pas pris notre démarche au sérieux ne sont plus référencés dans le groupe », rappelle le directeur achats. Les contrats de référencement sont devenus obligatoires, le taux de couverture étant mesuré en KPI. Le service achats du groupe développe actuellement un code de conduite des achats qui deviendra, à terme, une annexe de la charte éthique du groupe, par ailleurs signataire de la charte des bonnes pratiques de la médiation. Côté outils, le service achats utilise un outil de business intelligence (BI) qui collecte les éléments au niveau des différents ERP. A la demande de la direction générale, le service achats se dotera d'un outil d'e-procurement commun d'ici trois à cinq ans. « Un de mes objectifs est de développer ces outils de spend analysis et de reporting pour affiner la vision globale des achats. »

A son arrivée, le directeur achats a entrepris de rationaliser le panel fournisseurs, trop étendu (100 000 dans le monde), en revoyant leur référencement à l'aune des spécificités du BTP. « Les fournisseurs référencés s'y retrouvent mieux: ils sont plus sollicités, leur chiffre d'affaires avec nous s'est donc accru de facto. Nous veillons toutefois à ne pas dépasser un taux de dépendance de 30 %. » A long terme, notre relation avec les fournisseurs évoluera de façon significative, car, demain, ce seront probablement eux qui choisiront leurs clients. » Un chantier de grande envergure pour François Lepauvre, tout comme l'extension à l'international du travail fait en France...

Ses forces

- Il privilégie la pluralité des expériences et des cultures dans son service.
- Il rationalise le panel fournisseurs en intégrant systématiquement des critères de développement durable, social et sociétal dans les achats.
- Il travaille sur la création de synergies entre métiers et à l'international dans un groupe fortement décentralisé.

Son parcours

François Lepauvre, 47 ans, est diplômé en génie climatique et énergétique de l'Ecole nationale des arts et industries de Strasbourg (Ensais/Insa). Il intègre le groupe Vinci en 1992. Après un passage par les sociétés Wanner Isofi (isolation) et TPI (protection incendie), il part en Pologne de 1996 à 2002 pour créer une filiale. En 2002, il revient en France.
De septembre 2007 à février 2011 , il a été directeur des achats du groupe Vinci Energies et depuis le 14 mars 2011, il est directeur des achats du groupe Vinci (France et International).