Mon compte Devenir membre Newsletters

Espaces verts : place au design végétal !

Publié le par

Plantes aux formes géométriques, bacs de couleurs vives, espaces verts sur mesure minaturels mi-artif ciels, le paysagisme d'intérieur se veut désormais original et sophistiqué. Une opportunité pour les entreprises qui souhaitent valoriser leur image «écolo» tout en améliorant le cadre de travail de leurs salariés.

 

Ils ont beau ressembler à s'y méprendre à des vrais, ce sont bien de faux arbres au cémentent cet espace

Ils ont beau ressembler à s'y méprendre à des vrais, ce sont bien de faux arbres au cémentent cet espace

Un coin détente à la fois design et naturel, doté d'une moquette verte, d'un plancher en teck, de bacs orange et jaunes mettant en valeur diférents arbustes - ficus et autres palmiers. Depuis juillet 2008, les collaborateurs de Nokia France ont la possibilité de faire un break dans un espace original ofrant les toutes dernières innovations en matière de décoration florale. «Nous avons fait appel au cabinet d'architecture Wazé qui a planché, en partenariat avec Vertdéco, spécialiste du paysagisme d'intérieur, sur un espace lier permettant à nos équipes de s'évader durant leur pause-café», s'enthousiasme Xavier des Horts, directeur de la communication du groupe. A l'instar de ce spécialiste de la téléphonie mobile, de plus en plus d'entreprises misent sur une décoration florale «tendance» pour valoriser leurs lieux de travail en même temps que leur image. «Depuis le Grenelle de l'environnement, les entreprises cherchent à communiquer sur leur politique de développement durable. Notamment en se dotant d'espaces verts design et respectueux du bien-être des collaborateurs. Ainsi, pour se mettre au diapason de cette nouvelle configuration, nous proposons accessoirement des produits sur mesure avec un fort impact visuel», explique Pascal Somosierra, directeur commercial de Jardins de Gally, acteur majeur du paysagisme d'intérieur.

Des plantes graphiques

La recherche du design se remarque déjà dans les bacs pour les plantes. «Depuis quelques années, la priorité est donnée aux contenants hauts et colorés, en remplacement du bac blanc classique, constate Soraya Elmaoui, responsable marketing et communication de Savi, autre spécialiste du secteur. Et pour répondre à ces besoins, nous avons développé une collection de bacs sur mesure dont les couleurs peuvent même être assorties à celles de la moquette ou des murs des espaces de travail du client. »

Pour ce qui concerne leur contenu, on assiste à l'arrivée en force des plantes graphiques aux formes très esthétiques. «Comme la décoration, les plantes connaissent des effets de mode. Place désormais aux végétaux, dotés de feuilles multiples, longues, en forme boule ou ramifiées», indique Olivier Bedouelle, gérant de Vertdéco. Ses clients privilégient en effet les belles toufes de plantes, épaisses et grasses comme le kentia, le zamioculcas ou la sansevière, «des modèles qui tiennent dans la durée et nécessitent peu d'entretien». Si les végétaux denses ont la cote, certaines entreprises se laissent également séduire par le style épuré de certaines plantes. « Très à la mode dans les années soixante-dix ou quatre-vingt, la sansevieria laurentii, plante architecturale et géométrique, dotée de pics épais, effectue aujourd'hui un véritable retour enforce», fait remarquer Soraya Elmaoui (Savi).

Végétalisation verticale

Quel que soit le type de plantes adopté, une tendance de fond se profile : l'intervention grandissante des paysagistes d'intérieur dans des projets de «space planning» mêlant décoration florale naturelle et artificielle.

«Pour isoler les lieux de travail privatif, nous proposons, par exemple, de végétaliser l'espace vide entre deux cloisons vitrées en ayant recours à des plantes artificielles. Très design, cette solution favorise un sentiment de bien-être visuel pour le collaborateur qui a l'impression d'être entouré de végétal», explique Pascal Somosierra (Jardins de Gally). Un système clés en main qui fonctionne sans entretien conséquent et favorise un gain de place. Toujours dans une logique de végétalisation verticale, les prestataires ont lancé sur le marché, depuis quelques années déjà, leurs fameux murs végétaux. «Pour décorer, entre autres, les salles de réunion, lieux de passage, halls d'accueil, nous proposons des murs végàaux naturels dotés de leur propre système d'irrigation», témoigne Soraya Elmaoui (Savi). Par rapport au traditionnel bac à plantes, d'un coût moyen de 200 euros, ce type de solution s'avère cependant bien plus onéreux : en moyenne entre 800 et 1 300 euros le m2.

Depuis le Grenelle de l'environnement, les entreprises communiquent sur leur politique de développement durable à travers leurs espaces verts. »
Depuis le Grenelle de l'environnement, les entreprises communiquent sur leur politique de développement durable à travers leurs espaces verts. »Pascal Somosierra, Jardins de Gally

Vincent Gruau (Majencia) : « Nous souhaitons concilier bien-être et qualité de vie au travail, tout en levant les frontières entre bureau et habitat. »

Vincent Gruau (Majencia) : « Nous souhaitons concilier bien-être et qualité de vie au travail, tout en levant les frontières entre bureau et habitat. »

- Expérience. Le siège social de Majencia se met au vert

Faire la part belle au végétal : c'est le parti pris par Majencia, spécialiste de l'aménagement des espaces de travail, lors du déménagement de son siège social en septembre 2008. «Plus concrètement, nous souhaitions concilier bien-être et qualité de vie au travail, tout en levant les frontières entre bureau et habitat», explique Vincent Gruau, p-dg de l'entreprise. Une stratégie qui ne pouvait faire l'impasse sur les dernières innovations en matière de décoration forale design. «Notre siège social comprend 90 % d'espaces ouverts. Aussi, pour faire rimer open space avec bien-être, nous nous sommes adressés au paysagiste Savi afn de bénéfcier de plantes vertes originales, favorisant un cadre visuel agréable», reprend le p-dg. Des champs de coquelicots suspendus au plafond du restaurant d'entreprise aux bacs à bambous mi-naturels, mi-artifciels dans la cafétéria, sans oublier des cannes de bambous qui délimitent les open spaces, tous les locaux de la société ont été mis au vert. «Exit le traditionnel ficus, nous souhaitions privilégier des solutions design et innovantes qui puissent s' intégrer harmonieusement dans chaque lieu de travail. Ainsi, nous avons opté pour une approche sur mesure, en choisissant les plantes selon le type d'espace et le profil des collaborateurs qui l'occupent.»
Pour ce qui relève de la maintenance, l'entreprise semble aussi satisfaite : «Notre prestataire vient régulièrement entretenir les plantes selon une périodicité déterminée à l'avance.» Mais quid du coût global du projet ? «Le léger surcoût induit cette démarche est largement compensé par les gains générés en termes de bien-être et donc de performance de nos collaborateurs», assure Vincent Gruau.

Décorations innovantes

Certains prestataires comme Jardins de Gally proposent également des «Flowerbox» pour répondre aux demandes de décorations tendance pour les halls d'accueil. «Il s'agit de cylindres màalliques ou de cadres en céramique de couleur contenant des microplantes. Ils peuvent être fixés directement au mur», détaille le directeur commercial du paysagiste. Autre offre lancée par le groupe : la collection Sylver. «Avec cette gamme, nous proposons des arbres reconstitués par nos soins. Concrètement, il s'agit d'un tronc naturel mort sur lequel est greffé un feuillage artificiel.

Résultat : les collaborateurs ont la sensation étonnante de voir un arbre vivant, de 2,50 à 10 mètres de haut, planté dans un espace intérieur. Ce système ne demande aucun entretien, hormis un dépoussiérage une fois par trimestre», relève Pascal Somosierra (Jardins de Gally). Tous les moyens sont donc bons pour valoriser l'image «écolo» des entreprises. Une stratégie efficace qui comporte aussi un autre avantage : améliorer le cadre de vie des salariés. Un gain non négligeable à l'heure où la question de la soufrance au travail est sur toutes les lèvres.

Une discussion sous la tonnelle ? Les espaces verts d'intérieur ne cessent de gagner en qualité... de vie.

Une discussion sous la tonnelle ? Les espaces verts d'intérieur ne cessent de gagner en qualité... de vie.

Désormais, les entreprises privilégient les plantes épaisses et grasses, des modèles qui tiennent dans la durée et nécessitent peu d'entretien. » Olivier Bedouelle, Vertdéco

Désormais, les entreprises privilégient les plantes épaisses et grasses, des modèles qui tiennent dans la durée et nécessitent peu d'entretien. » Olivier Bedouelle, Vertdéco

Mot clés :

Charles Cohen