Mon compte Devenir membre Newsletters

Eric Dewilde prêche le retour au bon sens

Publié le par

De la distribution à la banque, il n'y a qu'un pas, comme le montre l'itinéraire d'Eric Dewilde, qui est à l'origine de la direction des achats groupe du Crédit Agricole. Rencontre avec un ardent défenseur des achats durables.

Quand il prend la direction des achats groupe du Crédit Agricole SA, Eric Dewilde s'assure que dans l'esprit des membres de la direction générale, la direction des achats est destinée à jouer un rôle majeur sur la ligne métier achats en coopération avec l'ensemble des entités existantes. La traduction concrète est un comité de direction qui rassemble désormais tous les responsables achats du groupe de façon régulière. « Cela reflète notre volonté d'optimiser et d'harmoniser la démarche groupe et de rendre cette dernière plus lisible à notre panel fournisseurs. La ligne métier achats ainsi créée en France sera déployée aussi à l'international », ajoute Eric Dewilde. Il travaille en très étroite collaboration avec la direction des achats de la FNCA: «Alain Paillet et moi sommes des frères jumeaux!» Un souci de partage de connaissances les a amenés par ailleurs à instaurer avec l'organisme de formation du Crédit Agricole (IFCAM) une démarche commune pour un parcours de formations dédié à l'ensemble des acheteurs.

Faciliter la vie des prescripteurs

En associant référencement et contrats-cadres autour d'un resserrement du panel, les performances générées se chiffrent en millions d'euros. Quand le volume d'achats passé avec un fournisseur est égal à 250 000 euros, la direction des achats groupe en est informée. Après examen du dossier, les achats groupe interviennent ou les acheteurs reprennent le dossier en local. Un SI achats demandé en 2011 complète le dispositif.

Une nouvelle relation fournisseur sur la durée

Renouveler la relation client/fournisseur pour instaurer une démarche sur la durée est l'objectif majeur. « Il faut objectiver réciproquement la relation fournisseur », ajoute-t-il. La gestion du risque fournisseur est également un levier important de l'achat responsable. « Je suis attentif à la dépendance économique et financière, mais aussi au risque que peut représenter la soustraitance de la sous-traitance et nous devons nous assurer que nos fournisseurs aient notre accord avant toute sous-traitance des prestations confiées », poursuit-il. Ainsi, si un fournisseur décide de sous-traiter la commande, il a l'obligation de le dire.

@ ARNAUD OLSZAK

La RSE structure les achats

Par ailleurs, la RSE est structurante pour les achats du groupe, où 10 % des critères d'appréciation des appels d'offres doivent avoir un lien direct avec la RSE. Les achats éco-responsables du groupe sont actuellement passés au peigne finn par la société EcoVadis. Le recours au secteur adapté fait partie des objectifs d'Éric Dewilde. « Cela donne du sens à notre action y compris du point de vue économique. » Côté développement durable, la consommation de papier bureautique a été abaissée de 30 % depuis 2010. Suppression des imprimantes individuelles, utilisation de badges et remise à zéro des machines chaque soir n'y sont pas étrangers. Des études de réduction de la consommation en fluides, gaz et électricité de toutes les implantations du groupe sont en cours avec des réductions substantielles à la clé. Côté management, la prime des cadres dirigeants du groupe est notamment indexée sur l'atteinte d'objectifs RSE.

Ses forces

- Il crée une ligne métier achats groupe en France et à l'international.
- Il organise le partage de bonnes pratiques achats et renforce la connaissance des activités du groupe parmi ses acheteurs.
- Il réalise des gains, notamment en resserrant le panel fournisseurs, tout en veillant au développement d'achats éco-responsables.

Son parcours

Après avoir créé la structure PPR Buyco et accompagné la mise en place de la direction des achats (production et hors production) au sein du groupe éponyme il y a une dizaine d'années, Eric Dewilde est entré au Crédit Agricole en 2002. Artisan de la création du service achats du Crédit Agricole SA, issue du rapprochement avec le Crédit Lyonnais, il a pris la direction générale d'un des cinq GIE informatiques de la banque en région, la filiale Atlanti CA (550 personnes), pendant un an. Puis il a pris la direction des achats groupe en septembre 2010.

Crédit Agricole

ACTIVITE Banque et compagnie d'assurances
PRODUIT NET BANCAIRE 2011 Au 31/12/2010 : 34,2 milliards d'euros
EFFECTIF (GROUPE CRÉDIT AGRICOLE EN FRANCE ET A L'INTERNATIONAL) 164 000 collaborateurs
VOLUME D'ACHATS 2011 5,6 milliards d'euros
EFFECTIFS ACHATS 50 collaborateurs

Mot clés : euro

Emmanuelle Serrano