Mon compte Devenir membre Newsletters

Emeline Gasiglia fait gagner en maturité la fonction achats de bioMérieux

Publié le par

Directrice achats de bioMérieux, Emeline Gasiglia opère une refonte opérationnelle et organisationnelle de son service. Montée en puissance des process, gouvernance transversale, rayonnement international sont ses axes d'action. Au-delà de sa mission globale, elle s'investit aussi dans la promotion et la professionnalisation des achats.

«Quand je suis arrivée à la tête de la direction achats en 2007, la mission qui m'a été confiée était de transformer la fonction pour lui permettre de gagner en maturité », déclare Emeline Gasiglia, directrice achats groupe de bioMérieux. Depuis 2007, elle développe son programme de montée en puissance autour de trois grands axes: les ressources humaines, les outils et process ainsi que l'organisation. « Nous avons entamé une refonte totale des procédures achats. Nous avons déjà finalisé le processus opérationnel de sélection des fournisseurs, la gestion de notre panel, l ' établissement d'indicateurs et le pilotage des appels d'offres. Nous comptons désormais opérer un alignement stratégique des achats de production et de nos processus de développement de produits », développe la directrice achats. Elle poursuit la réalisation de ses ambitions en instaurant un système de gouvernance transversale et en misant sur le développement des équipes: « En tant que fonction support, nous engageons notre responsabilité non seulement sur nos méthodes et la qualité de nos process, mais aussi sur l'éthique de nos relations avec nos fournisseurs et nos clients internes. Nous mettons en place un parcours de formation propre aux achats, car le développement des équipes est la clé pour un accroissement constant de nos résultats. » Enfin concernant l'organisation, Emeline Gasiglia prône une globalisation des achats mais aussi un rapprochement avec les clients internes.

« Ce qui implique la nomination de category lead buyers, travaillant en partenariat avec les directions métiers. En parallèle, des acheteurs sont dédiés à la captation de l'innovation et aux projets de recherche et d'innovation. »

bioMérieux

ACTIVITE
Diagnostic in vitro
CHIFFRE D'AFFAIRES 2010
1,357 milliard d'euros
EFFECTIF TOTAL
6 500 personnes
VOLUME ACHATS
500 millions d'euros
EFFECTIF ACHATS
50 personnes

Parcours

Emeline Gasiglia, 39 ans, est ingénieur arts et métiers de l'ENSAM. Elle démarre sa carrière en 1997 au sein de PSA, puis dans les achats en Inde, où elle installe un bureau dédié pour une entreprise américaine. Trois ans plus tard, Emeline Gasiglia rejoint Valéo jusqu'en 2002, avant d'accéder au poste de directrice achats site chez L'Oréal Canada durant quatre années consécutives. En 2007, elle obtient le poste de directrice achats globaux de bioMérieux.

Des relations régulières avec la direction

Aujourd'hui, Emeline Gasiglia dirige un service de 50 collaborateurs qui couvre plus de 90 % des besoins de l'entreprise. « Nous avons adopté un schéma matriciel reposant sur des acheteurs locaux et des lead buyers. En effet, sur le plan international, notre politique achats nous a conduits à implanter une équipe dédiée en Chine en plus de celles basées en France, au Brésil, aux Etats-Unis et en Italie. » Récemment, la direction achats a fait état d'un changement de reporting, elle répond désormais à la direction Global Supply Operations.

Néanmoins, Emeline Gasiglia conserve sa ligne de conduite quant à la révision stratégique du périmètre fonctionnel des achats. « Notre plan na pas été remis en question, précise-t-elle. Nous poursuivons sereinement notre action. » Engagée dans la promotion et la professionnalisation de la fonction, la directrice achats contribue aux différents séminaires et laboratoires de recherches dédiés aux achats. En mai 20 10, lors du forum Peak, elle participe aux côtés de Françoise Odolant à la présentation de la charte des bonnes pratiques, en tant que première signataire. « Cette année, j'ai accepté de parrainer les trois promotions du master Desma 2011 de l'lAE de Grenoble », complète-t-elle. Un investissement qui lui tient particulièrement à coeur.