Elithis: un aménagement lumineux et design

Publié par le

Le cabinet d'études thermiques Elithis s'est installé l'an dernier en plein coeur de Dijon. Il occupe un bâtiment résolument orienté développement durable, où l'aménagement intérieur fait la part belle à l'espace et à la lumière.

  • Imprimer

Un bâtiment ovoïde de 33,5 mètres de haut, entièrement vitré et enveloppé d'un bouclier thermique... Située en plein coeur de Dijon (Côte-d'Or), la tour conçue par le cabinet d'architectes Arte Charpentier et inaugurée en avril 2009 ne laisse pas de marbre. Ce bâtiment de 5000 m2 est dit «à énergie positive», c'est-à-dire qu'il produit plus d'énergie qu'il n'en consomme. Par exemple, des panneaux solaires situés sur le toit permettent de produire l'énergie nécessaire au chauffage des locaux en hiver. Le bouclier thermique, pour sa part, régule la température ambiante à l'intérieur des bureaux, notamment en été, alors que le bâtiment est exposé plein sud.

Utiliser la lumière naturelle

Pour faire mentir le dicton selon lequel les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés, le cabinet d'études thermiques Elithis a souhaité s'installer dans des locaux vertueux. La société occupe désormais quatre étages sur les dix niveaux que compte la tour, soit 1 850 m2 (contre 480 m2 dans ses anciens bureaux). Un autre occupant n'est autre que l'Ademe, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie. Actuellement, une centaine de collaborateurs occupent l'espace, mais le cabinet d'études entend se développer dans les années à venir, avec près de 400 salariés prévus d'ici à 2015. L'organisation intérieure des locaux a été confiée au cabinet d'aménagement de bureaux A prime Dijon. Compte tenu de l'orientation du bâtiment, l'objectif était de conserver la lumière naturelle pour tous les espaces de travail (bureaux partagés, salles de réunion, cafétéria, etc.), mais aussi dans les couloirs et les pièces situées dans le coeur du bâtiment. Pour ce faire, les espaces ne sont pas séparés par des cloisons mais majoritairement par le mobilier. Sièges de bureau, tables de travail et autres canapés au design très moderne et épuré sont d'origine italienne (Sinetica, Zucco, Lafano, Kartell, etc.). Certains meubles, comme la banque d'accueil, ont été réalisés sur mesure. Enfin, dans les espaces de détente ou collectifs, un esprit loft a été privilégié. n

Un maximum d'espace dans les open spaces

L'agencement des espaces de travail, notamment des open spaces, a été confié à la société Aprime Dijon. L'objectif était de proposer aux collaborateurs de l'entreprise un maximum d'espace, avec un mobilier à la fois ergonomique et design. En dessous des tables de travail, chaque salarié possède son caisson personnel. Le coût d'un poste de travail, matériel informatique compris, est estimé à 2 227 euros HT. De petits box font également office de séparation entre les bureaux et le couloir, ce qui permet de conserver la lumière du soleil sur l'ensemble du plateau. Sur la gauche, on devine un petit espace dédié aux impressions

Un accueil sur mesure

Réalisée sur mesure par la société AC2M, la banque d'accueil entend, par son style minimaliste, refléter l'esprit moderne de l'entreprise. Le mobilier, plutôt original pour ce type d'espace, participe également à cette ambiance loft.

Des salles de réunion ouvertes ou fermées

A l'image des autres espaces de travail de l'entreprise, le mobilier de bureau dans les salles de réunion affiche un style très épuré. Certaines salles sont des espaces fermés, mais uniquement par des cloisons en verre. En revanche, d'autres salles de réunion sont aménagées dans des espaces totalement ouverts.

Des lieux de détentes pour les échanges informels

Au sein du bâtiment, des espaces de détente ont été aménagés pour favoriser les échanges informels entre les collaborateurs. Le mobilier choisi se veut ainsi plus proche de la sphère privée que de l'univers professionnel.

Une cafétéria pour les petits encas

Une petite cafétéria, avec une cuisine équipée, permet aux collaborateurs de l'entreprise de se restaurer le temps du déjeuner ou de prendre un encas. Canapé en cuir, petites tables de terrasse ou même bar américain, le maître mot est détente.

Un bouclier thermique protège du soleil


La façade, vitrée à 75 %, est recouverte d'un bouclier thermique en résille pour éviter que le soleil ne chauffe trop l'intérieur du bâtiment dont 'axe d'exposition est plein sud. Des capteurs solaires sur le toit permettent également de générer de 'énergie pour le chauffage: 80 000 kW/h par an, soit une économie annuelle de chauffage de 3 000 à 4 000 euros pour l'entreprise.

Laëtiitia Fritsch

Sur le même sujet

Un nouveau blog dédié à l'environnement de travail
Workspace
Un nouveau blog dédié à l'environnement de travail

Un nouveau blog dédié à l'environnement de travail

Par La rédaction

Service Futures est un nouveau blog consacré aux évolutions du facility management et de l'environnement de travail. Un outil qui apporte aux [...]

WeWork : quand l'espace de travail devient communauté
Workspace
WeWork : quand l'espace de travail devient communauté
WeWork
Espaces communs WeWork de Promenade à Los Angeles, CA

WeWork : quand l'espace de travail devient communauté

Par Marie-Amélie Fenoll

Trouver un bureau à Londres, Madrid, Mexico, Shangai ou Paris est désormais chose aisée grâce au réseau WeWork qui se définit comme "la communauté [...]

Recygo, une nouvelle offre de recyclage signée La Poste et Suez
Workspace
Recygo, une nouvelle offre de recyclage signée La Poste et Suez

Recygo, une nouvelle offre de recyclage signée La Poste et Suez

Par Marie-Amélie Fenoll

Pour "démocratiser le recyclage en entreprise", La Poste et Suez viennent de lancer officiellement le 30 mars 2018 une nouvelle offre de service [...]

Place à l'innovation au bureau
Workspace
Place à l'innovation au bureau

Place à l'innovation au bureau

Par La rédaction

Workspace Expo, salon professionnel dédié à l'aménagement tertiaire, qui s'est tenu du 10 au 12 avril, a mise en lumière des entreprises innovantes [...]

La rédaction vous recommande