Mon compte Devenir membre Newsletters

Eclairage public: trois municipalités signent des PPP responsables

Publié le par

Dans leurs contrats de partenariat, des municipalités ont imposé le recrutement de personnes en difficulté ou la fourniture d'énergie 100% verte, sans émission de CO2.

Trois nouveaux contrats d'éclairage public en partenariat public-privé (PPP), signés récemment par des collectivités avec ETDE (Bouygues Construction), mettent en lumière l'action «responsable» que peuvent engager les personnes publiques dans leurs marchés. A Sevran, en Seine-Saint-Denis, le contrat de partenariat - d'un montant de 16,2 MEuros sur 12 ans - porte sur 5 000 points lumineux. Dans cette ville de 47000 habitants, le PPP doit fournir une «énergie verte» à 100%, sans émission de CO2. Et ce, tout en facilitant l'insertion de jeunes en difficulté qui seront employés par le prestataire. Ces clauses sociales sont également appliquées à Libourne, en Gironde. Dans cette commune de 23000 habitants, le contrat - d'un montant de 15,5 MEuros sur 15 ans - porte notamment sur la mise en lumière des bâtiments ou la mise à niveau de l'éclairage public. Dix personnes en difficulté vont être employées pendant la durée du partenariat. A noter que l'ensemble des matériels renouvelés seront donnés, après reconditionnement, à l'association Electriciens sans frontières, pour être réutilisés dans différents pays en développement. Le contrat de Libourne prévoit également la fourniture d'une énergie 100% verte. Ce choix de l'énergie propre a également été retenu par la ville de Contres (Loir-et-Cher) qui compte 3300 habitants. Le partenariat qu'elle a conclu - d'un montant de 3 MEuros sur 15 ans prévoit, entre autres, le renouvellement de près de 1200 points lumineux. ETDE s'est de plus engagé à réduire de 20% la puissance électrique installée pour diminuer la consommation énergétique de la ville.