Mon compte Devenir membre Newsletters

EDF satisfait de son portail achats

Publié le par

La plateforme d'e-sourcing d'EDF, lancée en avril 2006, a permis de réaliser des économies substantielles et d'améliorer les relations entre fournisseurs, clients internes et acheteurs.

Près de 12 200 fournisseurs enregistrés, 4 000 utilisateurs actifs et 24 300 consultations réalisées. Deux ans et demi après l'ouverture de son portail achats, la direction d'EDF s'est déclarée satisfaite du déploiement de cette plate forme éditée par Bravo-Solution et destinée à optimiser les relations entre les fournisseurs, les clients internes et les acheteurs. L'enjeu était notamment de basculer en ligne 100% du processus achats, depuis l'expression du besoin jusqu'à la formalisation du contrat, en passant par la sélection des fournisseurs, la consultation en ligne et le jalonnement des dossiers. «Les gains réalisés nous ont permis d'atteindre un retour sur investissement en moins d'un an», se félicite Yves Vignoles, responsable système d'information achats chez EDF. Toute fois , aucun chiffre n'a filtré.

L'enjeu pour EDF était notamment de basculer en ligne 100% du processus achats, depuis l'expression du besoin jusqu'à la formalisation du contrat.

L'enjeu pour EDF était notamment de basculer en ligne 100% du processus achats, depuis l'expression du besoin jusqu'à la formalisation du contrat.

Cela dit, certains gains ne sont pas quantifiables. Le déploiement de ce portail a, par exemple, permis à la direction achats d'EDF de bénéficier d'une vision globale sur les fournisseurs et les dossiers d'achats, tant au niveau local qu'au niveau du groupe, à travers la mutualisation de données, ce qui a contribué à l'amélioration du pilotage de l'activité achats. La phase de formation des utilisateurs, qui a duré six mois, a été confiée à Cap Gemini. La création de binômes, composés d'une personne du métier et d'un professionnel de l'informatique, ainsi que le recours à des formateurs à double compétence achat-informatique, a joué un rôle primordial à chaque étape du projet dans l'adoption du portail, selon EDF. «L'utilisation du portail n'a pas été présentée comme une obligation et, grâce à la formation, son adoption par les différents utilisateurs a été très rapide», se félicite Yves Vignoles.