Mon compte Devenir membre Newsletters

Des stylos à la pointe de l'innovation

Publié le par

Ecologiques ou ergonomiques, les stylos surfent toujours sur les tendances mais ne font pas leur révolution. Ici et là, quelques nouveautés pointent le bout de leur nez, comme des stylos double emploi pour le papier et la tablette ou encore des objets antibactériens. Petit tour d'horizon de la rentrée.

« La tendance est toujours de fabriquer des stylos avec le moins d'impact possible sur l'environnement. L'effort est au s si porté sur le produits utilisés», analyse Yves Muller, responsable marketing et communication de la société Staedtler. Les fabricants continuent donc de mettre en avant les matériaux recyclés et/ou recyclables utilisés dans des instruments d'écriture respectueux de l'environnement. Ainsi, le fabricant Pilot avait frappé fort l'année dernière avec son stylo From bottle to pen (de la bouteille au stylo) baptisé B2P, fabriqué à 94 % à partir de plastique issu de bouteilles d'eau recyclées. Son design, en forme de bouteille d'eau, avait marqué les esprits. Pour la rentrée 2012, Pilot présente l'Acroball, réalisé avec du plastique recyclé à 78 % (hors éléments consommables). Ce dernier-né enrichit la gamme écologique de Pilot BeGreen. De son côté, Staedtler met en avant son crayon graphite, le Wopex, (wood pencil explosion), avec sa technique de fabrication respectueuse de l'environnement. Staedtler utilise du bois certifié PEFC et crée ce crayon graphite grâce à un système dit d'extrusion, où le bois est réduit en poudre avant d'être transformé en billes. Au final, cette technique permettrait d'obtenir «une mine plus lourde, plus dense, qui dure plus longtemps», selon le responsable marketing et communication, qui souligne que « ce procédé utilise 80 % de l'arbre». Le Wopex se décline en HB/2B et 2H.

Des stylos rechargeables

Le volet écologique passe aussi par l'utilisation rationalisée de l'encre et de recharges permettant de rentabiliser l'instrument d'écriture. Les fabricants utilisent des encres qui sèchent plus rapidement et sont réalisées avec des procédés plus respectueux de l'environnement. «Nous travaillons sur le phénomène d'évaporation des marqueurs. Nous avons ainsi lancé l'encre Dry safe qui, au contact de l'air, produit un capuchon de protection naturelle et retarde l'assèchement de la pointe», détaille Yves Muller (Staedtler).

Chez Pilot, le FriXion Clicker est le dernier-né de la gamme-phare de la marque. Comme les autres produits de la gamme, il permet d'écrire, d'effacer et de réécrire grâce à son encre thermosensible et à sa gomme fixée à l'extrémité du stylo. Sans capuchon, il s'ouvre et se ferme d'un simple clic. Chez Pentel, l'encre sèche aussi rapidement. C'est le cas des Pentel EnerGel. Les rollers gel EnerGel X se déclinent en plusieurs tailles: pointes fine, médium ou large (0,5/0,7/ 1 mm). De plus, ces rollers sont rechargeables et fabriqués à 84 % à partir de matériaux recyclés. Le stylo-bille Vicuña BX157, également rechargeable, est produit à 67 % avec des matériaux recyclés et disponible en huit couleurs. Chez Schneider, les stylos sont rechargeables et rétractables. Les recharges permettent de passer du stylo-bille au stylo-gel simplement en interchangeant la cartouche. Pour la rentrée, le fabricant allemand innove avec le Slider rave et le Slider edge. Ils sont équipés de la technologie dite «viscoglide», pour un plus grand confort d'écriture. Autre innovation de la marque, son encre Liquid Ink, pour une écriture plus fluide et d'une épaisseur égale. Enfin, Bic n'est pas en reste et adapte son célèbre stylo quatre couleurs aux professionnels. Pour la rentrée 2012, le Bic «4 couleurs Pro» s'affiche en noir. Une couleur sobre, adaptée à l'univers du travail. Les stylos continuent de jouer sur l'ergonomie. Les grips entourent les corps des instruments pour une meilleure prise en main. Ainsi, Pilot lance cette année, son modèle Dr. Grip en blanc et en noir, avec un double grip sur les côtés.

Un même outil pour le papier... et la tablette

Si les stylos demeurent classiques, certains fabricants innovent. Parmi les nouveautés de la rentrée, on peut noter l'apparition anecdotique des stylos antibactériens. Senator, spécialisé dans les stylos publicitaires, a notamment lancé son stylo baptisé Antibac. Il supprimerait jusqu'à 99,9 % des bactéries grâce à sa substance protectrice directement incorporée lors du moulage du stylo. Enfin, les stylos deviennent stylets et s'adaptent aux nouvelles technologies. C'est le cas des modèles Smartball et Smartgraph de Stabilo, qui permettent d'écrire sur papier et sur tablette. Le stylo à bille Smartball et le porte-mine Smartgraph possèdent chacun un embout tactile permettant de naviguer sur l'écran d'un smartphone ou d'une tablette. Ils existent en orange, bleu, lilas, anis et en version pour gaucher et droitier. Le Smartball est rechargeable avec de l'encre bleue et noire et affiche une pointe de 0,5 mm d'épaisseur. Le Smartgraph est disponible avec des recharges de mines de 0,7 mm HB. Sa gomme est également remplaçable. Le Smartball a notamment reçu le titre d'IF product design award 2012, décerné par un jury de 44 experts internationaux. Après le succès relatif du stylo numérique, le stylo-stylet réussira-t-il à conquérir un nouveau marché? L'avenir nous le dira.

Zoom: Esthétisme et rigueur du design, des valeurs sûres dans l'univers des stylos haut de gamme

Les fabricants d'instruments d'écriture haut de gamme misent toujours sur l'esthétique, le côté classique et sobre des matériaux. Ainsi, la maison Montblanc rend hommage au célèbre peintre espagnol Pablo Picasso en éditant une série limitée de stylos à plume. La collection comprend 91 pièces en or jaune et 39 pièces en or blanc inspirées de l'écriture de l'artiste et d'un de ses croquis de femme daté de 1936. Montblanc célèbre également le compositeur Johannes Brahms, l'empereur du Saint Empire romain germanique Joseph II, ou encore l'écrivain Jonathan Swift en éditant des séries spéciales haut de gamme en un nombre limité d'exemplaires.
Chez Waterman, la gamme de stylos Pure white décline ses modèles Hémisphère, Expert, Perspective et Carène en blanc. De plus, le fabricant renouvelle sa gamme de stylos Expert Edition. De son côté, Parker a lancé dernièrement pas moins de neuf collections d'instruments d'écriture avec des noms comme Sonnet, Urban, Duofold ou Ingenuity. Chez Faber-Castell, les stylos prennent des couleurs. La gamme Ondoro ne se décline plus seulement en blanc et noir, mais existe dorénavant en orange. Le corps en résine précieuse contraste avec la brillance de son capuchon en métal chromé. Sa forme design hexagonale lui confère un petit côté désuet. Enfin la gamme Ambition se pare de couleurs «paradisiaques», avec un rose corail lumineux et un vert pacifique mentholé. Noir, blanc, argenté ou doré, le stylo haut de gamme ne se renouvelle pas, mais demeure une valeur sûre et classique pour les dirigeants.

Mot clés :

Marie-Amélie Fenoll