Mon compte Devenir membre Newsletters

Des stylos à la pointe de l'innovation

Publié le par

Encre à séchage instantané, sensation de glisse douce et fluide, revêtement caoutchouté pour une meilleure prise en main... Les fabricants de stylos n'en finissent pas d'innover. Le tout sur fond de développement durable et de respect de l'environnement.

Ecrire sans laisser de traces... un rêve pour les gauchers ! C'est désormais possible grâce aux nouvelles encres développées par les fabricants d'instruments d'écriture. Avec les anciens modèles, une voire plusieurs secondes étaient nécessaires avant que l'encre gel - délivrée par les rollers notamment - ne sèche. Aujourd'hui, le séchage sur le papier est quasi instantané.

«De par la position de leur main, les gauchers sont souvent obligés de passer sur la zone d'écriture. Avec nos nouvelles encres, le risque d'engendrer des traces disparaît», assure Laurence Marcadet, chef de produit chez Pentel.

Les innovations autour du séchage des encres sont plus généralement destinées à améliorer le confort d'écriture des produits. Chez Uni Ball, l'encre du roller Jetstream sèche instantanément. Mais ce stylo se caractérise aussi par la vitesse de rotation de la bille sur la pointe. Celle-ci a été augmentée, afin d'améliorer la fluidité d'écriture. Quant à Pentel, sa gamme de rollers Energel à séchage instantané bénéficie d'une nouvelle génération d'encre, alliant les avantages de l'encre gel (douceur et confort) et de l'encre liquide (longévité et fluidité). Idem chez Schneider et sa technologie ViscoGlide, une encre qui, selon Serge Gratzl, directeur France du fabricant, offre « une qualité de glisse comparable au gel mais sans les inconvénients». Autrement dit, sans problème de séchage. Chez Paper Mate, le nouveau Flexgrip Elite Gel contient une encre baptisée Silk-Writer, « un système dégel qui offre une sensation d'écriture soyeuse», assure Tiphaine de la Fouchardière, responsable des produits d'écriture chez le fabricant.

Le corps du Stabilo Move EasyGrip est en caoutchouc pour apporter un plus grand confort d'écriture

Le corps du Stabilo Move EasyGrip est en caoutchouc pour apporter un plus grand confort d'écriture

Encre infalsifiable et thermosensible

Autre tendance : le stylo à encre infalsifiable. Le roller HyperG de Pentel bénéficie de cette propriété grâce à la pigmentation particulière de son encre. Il résiste à l'eau comme à la lumière. Sorti dès 2009, ce stylo est conseillé pour les signatures de documents officiels par exemple. L'an dernier, Stabilo a aussi lancé une gamme de rollers à encre infalsifiable. Par ailleurs, Uni Ball annonce la commercialisation ce mois-ci d'un modèle baptisé Fanthom dont l'encre thermosensible disparaît lorsqu'elle est gommée avec le capuchon du stylo. Au-delà des qualités d'écriture et de glisse, les fabricants travaillent aussi sur la prise en main des stylos. «Nous essayons constamment de proposer de nouveaux revêtements et formes», indique Marie-Pierre Mesgouez, directrice marketing de Stabilo France. Par exemple, cette marque utilise des matières antidérapantes à l'aspect gommé et insensibles à la transpiration. De son côté, Schneider a lancé, début 2010, le Slider Memo au revêtement entièrement caoutchouté.

Mais c'est doute en matière de développement durable que les fabricants ont réalisé le plus d'efforts ces dernières années, à l'image de Schneider - considéré comme un précurseur en la matière - ou Bic. Ce dernier a ainsi reçu, fin 2009, l'écolabel NF Environnement instruments d'écriture (NF 400) pour sept de ses nouveaux produits, dont le stylo à bille Bic Orange (pointe fine 0,8 mm) et le crayon graphite Bic Evolution 650. Les industriels sont ainsi récompensés pour la quantité limitée de matière utilisée pour la fabrication de leurs produits ou l'utilisation de matières recyclées, la résistance des mines et la longueur d'écriture.

Une durée de vie doublée

Sur ce dernier point, la durée d'utilisation d'un produit est devenue un critère d'achat «vert» à part entière. Elle est exprimée en mètres d'écriture. Et là où une encre gel traditionnelle atteignait 500 mètres d'écriture, les dernières générations vont jusqu'à 900 mètres. Le Slider Memo de Schneider annonce même une autonomie de l'ordre de 1 500 mètres. De même, dans un souci de réduction des coûts, les stylos rechargeables sont mis en avant. Aux côtés de grands classiques comme le Boss de Stabilo, rechargeable par capillarité, Schneider commercialise ' le Roller 811 caractérisé par ses recharges de grande capacité.

Ainsi, depuis l'an dernier, les nouveautés écolos ne manquent pas. Pilot avait créé l'événement en lançant sa gamme en plastique recyclé Pilot Begreen et surtout son stylo à encre gel rechargeable B2P, conçu à partir du plastique de bouteilles d'eau minérale. Uni Ball propose le stylo-bille Power Tank Eco, un stylo rechargeable au grip à base de sciure de bois, qui a la particularité d'écrire sur du papier mouillé et à de très basses températures (- 20° C).

Paper Mate va plus loin en proposant une gamme de stylos biodégradables à 70 %. Leur corps, fabriqué à base de résine de maïs, peut être jeté au compost en fin de vie. Seuls la recharge d'encre et le petit ressort ] qui guide le mécanisme du stylo ne sont pas biodégradables. Chez Pentel, outre Energel, deux autres nouveautés rejoignent cette année la gamme Recycology : le porte-mine Jolt (0,5 et J 0,7 mm), qui embarque deux systèmes d'avance de la mine (par bouton poussoir ou en secouant le stylo), et un stylo-bille rétractable.

Mot clés :

Véronique MEOT