Mon compte Devenir membre Newsletters

Des augmentations de salaires malgré la crise

Publié le par

La crise économique actuelle ne sera pas synonyme, en 2009, de gel des augmentations de salaires selon l'Observatoire Cegos. Ce dernier, qui a étudié l'évolution de la rémunération des cadres, affirme ainsi que 52% des entreprises prévoient des augmentations générales cette année. D'après les réponses des 162 directeurs des ressources humaines interrogés, ces augmentations devraient concerner les salaires fixes et atteindre, en moyenne, 3,7%. Selon Michel Fourmy, manager du pôle ressources humaines de Cegos, «c'est la première fois que le pourcentage d'entreprises déclarant vouloir favoriser les augmentations générales dépasse 50%. Mais cela ne signifie pas pour autant qu'il n'y aura pas d'augmentations individuelles. En revanche, celles-ci concerneront moins les cadres et seront davantage ciblées.» Les trois quarts des DRH assurent en effet vouloir développer une plus grande sélectivité dans les augmentations individuelles. En 2008, 81% des cadres affirmaient avoir bénéficié d'une augmentation, individuelle ou collective. Des hausses jugées insuffisantes, toutefois, compte tenu du contexte économique. 55% des cadres estiment ainsi que leur pouvoir d'achat s'est dégradé en 2008. Seuls 16% d'entre eux se sont montrés satisfaits. L'Observatoire souligne aussi le désaccord entre les cadres et les DRH sur les enjeux de la politique de rémunération. La garantie d'un haut niveau de protection sociale, priorité de 72% des cadres, ne figure pas dans les principaux enjeux des DRH qui sont seulement 34% à juger ce critère primordial.