Mon compte Devenir membre Newsletters

Des SBT de plus en plus «mobile»

Publié le par

Pour accompagner toujours plus loin les voyageurs d'affaires, les éditeurs de selfbooking tools (SBT) prennent position sur le marché du smartphone. Tour d'horizon des applications en présence.

 

Georges Rudas, Amadeus France: «Le voyageur peut consulter sur son mobile les informations sur son voyage et l'ensemble des prestations associées. »

Georges Rudas, Amadeus France: «Le voyageur peut consulter sur son mobile les informations sur son voyage et l'ensemble des prestations associées. »

 

Certaines applications mobiles offrent un mémo complet en voyage.

@ TRAVELDOO

Certaines applications mobiles offrent un mémo complet en voyage.

Fort de ses 15,5 millions d'utilisateurs en France fi n 2010, l'Internet mobile poursuit son inexorable ascension. C'est dans ce contexte d'explosion des usages et des applications que les éditeurs de self-booking tools (SBT) commencent à dévoiler leur stratégie. Avec un angle d'attaque quelque peu surprenant, puisqu'aucune des applications développées à ce jour et téléchargeables gratuitement ne propose la réservation d'avion ou de train via un smartphone. Aujourd'hui, la seule possibilité de réserver un voyage sur son mobile, c'est de se connecter au SBT dans le cadre d'une navigation Internet. Pas très pratique...

L'ergonomie du téléphone est d'ailleurs la principale raison invoquée par les différents acteurs pour expliquer l'absence de cette fonctionnalité dans leurs applications. « Les processus de réservation dans l'univers du B to B sont devenus très complexes, confie Fabien Le Verge, R & D manager chez KDS. Comme il est absolument impossible d'afficher le même nombre d'informations sur l'écran d'un smartphone que sur celui d'un PC, il nous faut totalement repenser nos process. » Cette contrainte technique ne l'empêche pas de plancher sur le sujet. Tout comme Concur, KDS a d'ores et déjà démarré le développement d'une version permettant la réservation, avec une mise sur le marché qui pourrait avoir lieu dans le courant de l'année. Chez Traveldoo, la réservation de billets de train via un terminal mobile serait imminente, comme le confirme Olivier Mindren, vice-président marketing de Traveldoo. « L'application se concentrera d'abord sur la réservation auprès des grands opérateurs ferroviaires européens: SNCF, Eurostar, Thalys, Deutsche Bahn et compagnies anglaises... Nous nous attaquerons au sujet plus complexe des billets d'avion dans un second temps. »

Accompagner le voyageur...

En attendant cette fonctionnalité, tous les acteurs se concentrent sur l 'accompagnement du voyageur, une fois que la réservation a été effectuée via le SBT ou l'agence de voyage. « Sur CheckMyTrip Mobile, aujourd'hui disponible au format iPhone, BlackBerry et Android, le voyageur peut consulter les dernières mises à jour sur le déroulement de son voyage, mais aussi l'ensemble des prestations qui y sont associées, détaille Georges Rudas, directeur commercial d'Amadeus France. II peut ainsi visualiser ses horaires de vol, le terminal d'embarquement, l'heure limite d'enregistrement... Il est également possible d'accéder à son dossier de réservation de voiture ou d'hôtel. » Disponible uniquement sur BlackBerry, les versions iPhone et Android étant annoncées pour fi n juin 2011, KDS Mobile joue, à l'instar des autres applications la carte de la géolocalisation. « A son arrivée à l'aéroport, le voyageur n'a qu'à cliquer sur l'adresse de son hôtel pour obtenir un itinéraire, précise Fabien Le Verge. Ce qui lui permet de s'assurer que le taxi emprunte le bon chemin. » Sur Traveldoo Mobile, disponible sur BlackBerry et iPhone et prochainement pour Android et Windows 7, le voyageur dispose d'un mémo voyage complet et à jour et ce, quel que soit le canal de réservation (on line et off line) et la source de réservation (multi-GDS, sites web des compagnies aériennes low cost, systèmes de réservations ferroviaires, centrales de réservations hôtelières...). Il peut également partager tout ou partie des informations sur son voyage. « Vous pouvez, par exemple, communiquer l'heure d'arrivée de votre train à la personne chargée de vous recevoir à la gare, illustre Olivier Mindren. Il suffi t pour cela de saisir l'adresse e-mail du destinataire pour que celui-ci soit informé. »

Lancée dès juin 2009 et téléchargée par 500 000 clients, Concur Mobile se révèle l'application la plus aboutie puisque la version 7 propose aux détenteurs d'iPhone, de BlackBerry, d'Android et d'iPad de consulter leur dossier de réservation, mais aussi de le modifier ou de le compléter, tout en respectant les règles défi nies dans le cadre de la politique voyage de l'entreprise. « En complément d'une réservation de train ou d'avion existante, le voyageur peut notamment réserver depuis son mobile un hôtel ou une voiture avec les tarifs négociés par l'entreprise, explique Pierre- Emmanuel Tetaz, responsable des partenariats en Europe de Concur. Il est également possible d'annuler sa réservation sur un vol pour réserver une place sur celui qui décolle une heure plus tard. »

Fabien Le Verge, KDS: «Les processus de réservation dans l'univers du B to B sont très complexes.»

Fabien Le Verge, KDS: «Les processus de réservation dans l'univers du B to B sont très complexes.»

Gérer les notes de frais

Toujours à destination des voyageurs, Concur Mobile et KDS Mobile permettent de gérer les notes de frais. « Il suffit pour cela de photographier son reçu sur son mobile, de spécifier la date et le montant de la dépense, et de valider le tout pour que les informations soient automatiquement transmises à notre plateforme », souligne Pierre-Emmanuel Tetaz (Concur).

Les éditeurs de SBT s'adressent enfin aux entreprises. Toutes les applications intègrent des fonctionnalités de validation pour les superviseurs de voyage. « Ces derniers sont le plus souvent mobiles, explique Fabien Le Verge. Or, ils sont amenés à prendre des décisions rapides, car plus vous attendez pour valider une demande, plus vous risquez de perdre le tarif. » Via son application Mobile Travel Assistant, Amadeus met l'accent sur la sécurité des voyageurs. « Comme l'outil permet de géolocaliser la position de tous les collaborateurs, où qu'ils soient dans le monde, les entreprises peuvent leur envoyer des messages sur leur smartphone en cas d'urgence sécuritaire, environnementale ou sanitaire », précise Georges Rudas.

Les PME courtisées

Les grandes manoeuvres ont bel et bien commencé, avec des éditeurs qui s'intéressent aussi de très près au marché des PME. « Pour notre part, nous équipons déjà CWT, Selectour Pro et Afat Pro avec des outils de réservation destinés aux PME, révèle Georges Rudas (Amadeus France). Toutes ces solutions seront adaptées aux applications mobiles, avec des niveaux de paramétrage simples pour en faciliter l'utilisation. »

Suite au rachat de TripIt, qui s'adresse aux entreprises n'ayant pas de politique voyage formalisée, Concur travaille actuellement à l'intégration de la solution mobile de TripIt avec ses autres outils. La société mise également sur la richesse du contenu proposé dans les applications mobiles et leur capacité à interagir avec des plateformes comme Facebook, Twitter ou LinkedIn. « A travers cette panoplie d'outils et de services, notre objectif c'est d'accompagner toujours plus loin le voyageur d'affaires en lui procurant la meilleure expérience utilisateur possible », conclut Pierre-Emmanuel Tetaz.

ZOOM. CWT Market: un portail pour le voyage d'affaires sur mobile

Pour sa première incursion dans l'univers des smartphones, Carlson Wag on lit Travel a choisi un positionnement original. L'application gratuite CWT Market, qui vient d'être lancée dans le monde entier sur iPhone et Android, une version BlackBerry devant être proposée prochainement, recense en effet les meilleures applications de voyage et les meilleurs sites web mobiles du marché. Plus besoin pour le voyageur d'effectuer des recherches parmi la centaine de milliers d'applications qui fourmillent déjà sur les plateformes de téléchargement. Sur CWT Market, 25 applications offrent une gamme d'outils allant de la réservation de taxis et restaurants à un releveur de coordonnées wi-fi.
Sur sa lancée, CWT proposera toute une série d'applications et de services mobiles dans les mois à venir. Affaire à suivre donc...

Mot clés : Cwt

Yves Rivoal