Mon compte Devenir membre Newsletters

Des PC portables pour le bureau... et sur le terrain!

Publié le par

Remplacer les ordinateurs de bureau par des portables permet aux entreprises de coller aux besoins de mobilité des salariés. Les fabricants se sont adaptés à cette nouvelle façon de travailler. Aux acheteurs de définir le juste besoin et d'éviter le suréquipement.

Tous les constructeurs sont unanimes au regard de leurs ventes. «La portabilité des ordinateurs permet de réaliser des gains de productivité indéniables. C'est pourquoi les entreprises remplacent, au furet à mesure, leur parc de PC fixes par des portables.» Tel est le constat de Franck Bernard, chef de produit chez Dell. «Sans observer de décroissance en valeur absolue au niveau des ordinateurs fixes, le cabinet IDC prévoit que les ventes d'équipements portables vont augmenter à la faveur de l'arrivée de nouveaux utilisateurs et des compléments d'achats», ajoute Damien Hartmann, chef de produit PC chez Nec.

En 2007, trois fabricants se partagent plus de la moitié du gâteau sur le marché français: Acer avec 25,5% de parts de marché, Hewlett Packard avec 18,3% et Dell avec 11,5% (source: Gartner, septembre 2007).

Mais comment faire le bon choix? Selon Franck Bernard (Dell), «les PC portables avec un écran de 17 pouces restent marginaux, car ils sont trop encombrants. En revanche, les entreprises sont friandes de modèles intermédiaires, de 14 ou de 15 pouces.» Les 14 pouces pèsent, en effet, entre 2 kg et 2,4 kg, les 15 pouces entre 2,6 et 2,8 kg. Il s'agit donc de modèles faciles à transporter. Autre critère de choix: le modèle de clavier. Certains produits, tels que les M370 et P570 de Nec, ou le 6820 s d'HP, intègrent le pavé numérique, ce qui est beaucoup plus pratique pour les utilisateurs.

Expérience.

Atlascopco France à l'heure du portable tout terrain


AZZEDDINE DADI, responsable informatique d'Atlasopco France. Le groupe spécialisé dans la vente de compresseurs emploie 26000 personnes à travers le monde dont 500 en France. Le choix de la marque Dell s'est fait au niveau international. «En équipant tous les sites d'ordinateurs d'une même marque, le groupe obtient des remises plus importantes et un service après-vente de meilleure qualité, souligne Azzeddine Dadi, responsable informatique d'Atlasopco France. Les collaborateurs des services informatiques peuvent ainsi oeuvrer d'un pays à l'autre et prêter main-forte à leurs collègues en cas de déploiement massif.» Trois types de portables ont été achetés par le groupe: des modèles ultra-légers pour les VIP qui se déplacent beaucoup, la gamme intermédiaire (D600) qui permet aux collaborateurs de travailler confortablement au bureau grâce au branchement d'écrans périphériques de 17 ou 19 pouces, et enfin les D800 (écran de 17 pouces) qui équipent des conseillers techniques, les informaticiens et la direction financière.

Définir ses besoins

Pour Antoine Ferras, responsable des solutions mobiles chez Fujitsu Siemens Computer, «il est également nécessaire, pour un ordinateur portable utilisé au bureau, de voir s'il est possible d'y adjoindre un réplicateur de ports permettant de brancher, en une seule fois, toute la connectique nécessaire à l'alimentation électrique, à la connexion Internet et au branchement de l'imprimante.» Alors que le réplicateur est relié au secteur, l'utilisateur n'a qu'à clipper son portable dessus lorsqu'il souhaite l'utiliser au bureau. Il peut y relier un écran périphérique plus large et un clavier intégrant le pavé numérique, souvent absent des claviers de portables. Côté prix, comptez entre 60 et 160 euros HT pour une station d'accueil. Autre équipement incontournable, la seconde batterie, vendue en option (130 euros HT en moyenne). Elle se place sous le portable et double sa capacité d'autonomie. HP propose également un adaptateur intelligent qui cesse d'alimenter la batterie lorsque le chargement est terminé.

Le cahier des charges doit aussi prévoir des modèles intégrant un module 3G pour les collaborateurs les plus nomades. C'est le cas, par exemple, du D 9500 de Fujitsu Siemens. Il suffit de saisir les coordonnées du fournisseur d'accès pour que la machine se connecte automatiquement à la 3G ou au réseau local disponible selon la couverture géographique. Dans tous les cas donc, la définition du besoin doit être la plus précise possible. Lenovo va même jusqu'à proposer des configurations sur mesure en fonction des besoins de l'entreprise. Car, comme le résume Fabrice Gaudevin, chef de produit portable chez Lenovo, «il est crucial de mesurer la part de la mobilité dans l'utilisation réelle du portable. Elle conditionne le choix de l'écran, du poids et de la robustesse de la machine».

Déplacés, les ordinateurs portables sont évidemment plus exposés aux chocs. La tendance est à la fabrication de PC avec une coque renforcée. Lenovo protège, par exemple, le disque dur par l'installation d'un châssis métallique, ainsi que par un système de protection active qui détecte une chute et permet à la tête de lecture de se rétracter pour éviter de rayer le disque dur. Panasonic commercialise, de son côté, des portables dédiés au travail en extérieur, sur des chantiers ou des bureaux de fortune. Pour moins de 2000 euros HT, une entreprise peut équiper ses collaborateurs de portables étanches, résistants aux chocs thermiques comme aux chutes. L'alliage en magnésium et la coque qui entourent le disque dur permettent de supporter une chute de 80 cm!

Privilégier une seule marque

L'optimisation de la gestion du parc informatique est également un critère important quant au choix du constructeur. Optez pour des fabricants dont les gammes de portables sont plutôt stables. En outre, au sein d'une même entreprise, mieux vaut disposer d'une seule marque afin que les accessoires soient compatibles. «Pour faciliter les approvisionnements de nos clients en pièces détachées, les batteries et les stations d'accueil qui équipent les séries 6000 et 8000 sont identiques», souligne Laurent Lavoix, chef de produit HP. Autre point à vérifier: l'administration du parc à distance. Aujourd'hui, la plateforme Intel Centrino Pro le permet grâce à des fonctionnalités assez avancées. Par exemple, lorsqu'un ordinateur est en panne, le service informatique peut prendre son contrôle à distance pour le redémarrer, avant même le lancement du système d'exploitation. Etant plus menacée en situation de mobilité, la sécurité du parc, comme celle des données, doit également guider le choix du modèle. Outre les solutions de cryptage des données et d'authentification de l'utilisateur, via ses empreintes digitales, HP propose la technologie de sécurité Device Access Manager for HP ProtectTools qui bloque l'accès aux ports et périphériques du portable afin d'éviter tout transfert de virus ou de données par un utilisateur non autorisé. Légèreté, fiabilité, ergonomie, interactivité, résistance... les modèles actuels multiplient donc les atouts pour séduire les entreprises.