Mon compte Devenir membre Newsletters

Dans l'industrie, les achats affinent leur stratégie face à la crise

Publié le par

Selon MFG.com, les entreprises actionnent des leviers relativement classiques en cette période d'incertitude économique. La qualité reste le premier critère d'achat, devant le prix.

Près de 79% des directions achats européennes dans l'industrie ont déployé des stratégies achats anticrise afin de faire face aux conditions économiques actuelles. C'est ce que révèle une étudeEtude menée auprès de 620 acheteurs industriels européens au premier trimestre 2009. réalisée par la place de marché en ligne MFG.com. La (re)négociation des contrats avec les fournisseurs, un contrôle plus strict des stocks et la décomposition des coûts des prestataires sont les principaux leviers actionnés par les directions achats interrogées. Viennent ensuite le gel des recrutements, la réduction des achats de biens d'équipements ainsi que la limitation des déplacements d'affaires. Seuls 9% des répondants disent n'avoir annulé ou reporté aucune dépense. Et 12% des directions achats ont déclaré que la réduction de leu r panel fournisseurs faisait partie de leur stratégie anti-crise.

Par ailleurs, la qualité reste le premier critère d'achat (pour 29% des personnes interrogées), devant le prix (28%) et les délais de livraison (23%). Les autres critères, telles que les normes ou l'innovation, sont cités par moins de 10% des participants à l'enquête. En outre, il apparaît que la crise n'a guère encouragé les entreprises industrielles à sourcer dans les pays à bas coûts. Ainsi, elles ne sont que 7% à s'être tournées vers l'Asie. Enfin, 26% des personnes interrogées continuent d'acheter prioritairement en Europe de l'Ouest.