Mon compte Devenir membre Newsletters

Corbeilles de bureau, un marché plus innovant qu'il n'y paraît

Publié le par

Si les corbeilles à papier sont des équipements indispensables dans les entreprises, cette famille d'achats reste peu connue. Tour d'horizon d'un secteur où les fabricants cherchent à se distinguer.

Pour sa corbeille Basko 40 en polypropylène, Esselte a opté pour un design simpliste et efficace.

Pour sa corbeille Basko 40 en polypropylène, Esselte a opté pour un design simpliste et efficace.

Quoi de plus banal qu'une simple corbeille à papier? Ce type de fournitures - on l'oublie parfois - est pourtant présent dans tous les bureaux. Si le modèle le plus simple est commercialisé à partir de 2 euros HT pour une capacité de 15 litres, l'univers de la poubelle bureautique recouvre plus d'innovations qu'on ne le croit.

Première tendance incontournable: le tri des déchets. La poubelle n'est plus cet unique réceptacle où se mélangent pêle-mêle feuilles de papier déchirées, emballages en plastique et peau de banane du déjeuner. Par exemple, le fabricant Cep propose une nouvelle corbeille d'une capacité de 16 litres baptisée Confort et sur laquelle se fixent deux bacs de tri sélectif de 4,5 litres chacun. Un code couleur (bleu et jaune) facilite le repérage des contenus. Sur un modèle dénommé Ecoline, Cep propose également un bac dont le couvercle a été spécialement conçu pour isoler les mauvaises odeurs d'origine organique.

Pour faciliter le tri des déchets, certains fabricants ont même prévu un espace pour fixer des étiquettes sur les bacs, à l'image d'Esselte et de sa poubelle Basko 40 d'une capacité de 40 litres, qui sera commercialisée à partir de janvier 2010. Cette corbeille peu ostentatoire se veut aussi simpliste qu'efficace. Elle est surtout plus respectueuse de l'environnement que des modèles plus clinquants car conçue en polypropylène.

L'heure des poubelles antibactériennes

Autre tendance: la poubelle antibactérienne. D'abord utilisés en milieu hospitalier, ces modèles de corbeille sont peu à peu apparus dans les bureaux. L'épidémie de grippe A (H1N1) n'a fait que renforcer le phénomène. L'environnement de travail est, en effet, porteur de bactéries qui viennent se nicher sur les tables, les téléphones, les ordinateurs, dans les armoires et, bien entendu, dans... les poubelles. Le marché des entreprises est ainsi devenu très porteur pour Vipp, fabricant danois de poubelles antibactériennes, plus habitué jusque-là à une clientèle médicale. Même stratégie chez Atlanta dont les produits présentent des propriétés antibactériennes. Deux modèles de corbeille sont ainsi disponibles: l'une en polypropylène, l'autre en métal avec une peinture laquée époxy. Ce revêtement spécial, traité par ions lors de sa conception, permet, selon le fabricant, d'empêcher la prolifération des bactéries. Si un collaborateur grippé jette son mouchoir usagé dans le réceptacle, les risques de contamination sont donc limités.

Côté sécurité, de plus en plus de fabricants proposent des poubelles anti-feu. Comme son nom l'indique, ce type de corbeille permet de se prémunir contre les feux susceptibles de se déclarer à l'intérieur d'un réceptacle, grâce à un étouffoir en aluminium.

Au-delà de ces toutes ces nouveautés, le design est également devenu un critère de différenciation de taille. A côté de l'indémodable poubelle de cuisine en acier inoxydable brossé ou brillant Brabantia qui s'invite de plus en plus dans les bureaux, des gammes de corbeilles métallisées apparaissent sur le marché. Ces modèles sont plutôt destinés aux espaces collectifs (restaurants d'entreprise, cafétérias, halls d'accueil, etc.) qu'aux bureaux proprement dits. Le fabricant Rubbermaid Commercial Products propose, par exemple, plusieurs gammes tendance luxe. Les modèles Designer, de 220 à 250 euros HT, selon la capacité, bénéficient d'élégantes finitions en chrome ou en laiton. De leur côté, les corbeilles Easy Push, de 220 à 450 euros HT, se veulent compactes, faciles à ouvrir et à refermer. Elles sont dotées d'un couvercle en métal anti-feu. En outre, le matériau utilisé, à base d'inox, ne rouille pas. Enfin, les poubelles Designer Line Silhouettes possèdent des formes géométriques capables de s'intégrer dans des environnements bureautiques très contemporains.

Le fabricant Vipp n'est pas en reste et vient de lancer une gamme de corbeille spécialement conçue pour le bureau: Office Line. Les croquis du designer Holger Nielsen, le fondateur de Vipp, datent pourtant de 1985 mais la série n'avait jamais été mise en production jusqu'à présent, les débouchés commerciaux sur le marché des entreprises étant jugés insuffisants pour ce type de produit haut de gamme. Les deux corbeilles à papier, Vipp 51 et Vipp 52, sont fabriquées en acier inoxydable et sont dotées de roulettes discrètes pour faciliter leurs déplacements. Une bague placée sur le haut de la poubelle retient le sac à déchets en toute discrétion. Les corbeilles de bureau, aussi, peuvent se faire coquettes.