Mon compte Devenir membre Newsletters

Chine : les clés d'une politique achats réussie

Publié le par

Fort de coûts de production ultra-compétitifs, l'empire du Milieu est souvent présenté comme l'eldorado des acheteurs. Mais si ce pays les fascine, il les inquiète tout autant. Des craintes qui peuvent toutefois être évitées en respectant un mode d'emploi détaillé.

 

Sommaire

1. Les recettes d'un bon sourcing p. 16
2. Bien négocier avec son partenaire chinois p. 20
3. Une expérience enrichissante pour Saint-Gobain p. 21

Découvrez sur decision-achats.fr notre article «Chine: des conditions d'achats plus difficiles».

Un parcours semé d'embûches! Il n'y a pas meilleure expression pour qualifier le processus d'achats de produits en Chine. Car si l'empire du Milieu séduit les groupes soucieux de réduire leurs coûts, il soulève parfois certaines difficultés. Marchandises médiocres, coûts de transport exorbitants, non-respect des délais de livraison, détournement de la propriété intellectuelle... les craintes, souvent fondées, des acheteurs à l'égard de ce pays se conjuguent plus que jamais au pluriel. Une certaine appréhension qui ne doit pourtant pas éclipser le caractère encore très attractif du pays. « Malgré une relative inflation des coûts de production chinois depuis quelques années, la Chine reste le pays low cost le plus compétitif du monde en termes de rapport qualité / prix des produits, de capacités de production et de qualité des infrastructures», rappelle Richard Laub, directeur du cabinet Dragon Sourcing, une société spécialisée dans les pays low cost.

Loin d'être cantonnée au sourcing de jouets ou de textile, la Chine a également su se diversifier sur un nombre croissant de marchés, de l'automobile à l'électronique, sans oublier l'aéronautique «La nature des achats en Chine s'oriente vers des produits à plus forte valeur ajoutée, souligne Richard Laub. Plus encore dans certains secteurs comme l'automobile, la performance qualité des fournisseurs dépasse même celle de certains fabricants des pays à hauts coûts de main-d'oeuvre. »

Ainsi, la Chine affiche bon nombre d'arguments en sa faveur. Pourtant, elle n'est une solution efficace que pour les acheteurs qui s'en donnent les moyens. Car la clé du succès d'une telle opération repose en effet sur plusieurs prérequis indispensables: audit des fournisseurs sur place, maîtrise des coûts logistiques, compréhension de la culture chinoise... Bref, prendre en compte divers impératifs évitera, in fine, nombre de désillusions. Décryptage.