Carrefour: la dématérialisation fiscale franchit les frontières

Publié par le

En décembre 2001, une directive compatible avec la législation française a entériné le fonctionnement de la dématérialisation fiscale au niveau européen. En Belgique, en septembre dernier, un an et demi après le lancement du projet de dématérialisation fiscale, environ 250 000 factures fournisseurs de Carrefour Belgium ont basculé en mode zéro papier, soit un quart du volume global. Quarante des 550 fournisseurs émettent ainsi, comme auparavant, leurs factures en EDI vers la plateforme de l'opérateur français Deskom, et n'ont plus désormais à gérer l'envoi postal. La capacité à traiter des factures transfrontalières était un des éléments critiques du projet. Le choix de Deskom repose sur l'ouverture internationale et l'interopérabilité de son réseau. Les factures électroniques concernent ainsi des fournisseurs français, luxembourgeois et néerlandais de la filiale belge de Carrefour. Tous les fournisseurs sont systématiquement prévenus des traitements effectués sur leurs factures par l'envoi d'un e-mail quotidien. En France, Carrefour a été l'un des pionniers de la dématérialisation fiscale en 2004 et s'appuie sur le prestataire B-Process.

Sur le même sujet

[Fiche pratique] Optimiser sa stratégie de sourcing cloud
IT / Digital
[Fiche pratique] Optimiser sa stratégie de sourcing cloud

[Fiche pratique] Optimiser sa stratégie de sourcing cloud

Par Sia Partners

Avant de souscrire à un service cloud, mieux vaut prendre le temps de mettre en regard de ses propres besoins, les services et les conditions [...]

Les 3 avantages des solutions achats configurables
IT / Digital
Determine
Les 3 avantages des solutions achats configurables

Les 3 avantages des solutions achats configurables

Par Determine via Marketme

Récemment, Décision Achats a mené une étude auprès de la fonction achats pour connaître les outils qu’ils utilisent et obtenir leur retour. [...]