Mon compte Devenir membre Newsletters

Camif Collectivités ouvre un site privatif pour ses clients

Publié le par

La filiale achats publics de la Camif, affichant un chiffre d'affaires en hausse de 4%, élargit son offre sur son site web.

Camif Collectivités renforce sa présence sur la Toile. A l'occasion de ses 25 ans, la branche achats publics de la Camif a en effet présenté plusieurs initiatives destinées aux acheteurs publics dans les semaines et mois à venir. Ses clients pourront d'abord disposer de leur site privé, avec leur propre catalogue et leurs propres références. Depuis le mois de mai, les acheteurs publics peuvent également déposer leurs remarques et commentaires dans une rubrique «SAV». Le distributeur va, en outre, sortir un catalogue spécial «innovation», avec une sélection de produits à l'avant-garde de la technique ou du design (vélo à assistance électrique, mobilier nomade...).

Camif Collectivités, par la voix de son directeur marketing Nicolas Simon, a par ailleurs annoncé un chiffre d'affaires 2007 en hausse de 4%, à 147 millions d'euros, porté notamment par la bonne santé de son univers historique, le mobilier (68 millions d'euros, + 14%) ou le boom du médico-social (15 millions d'euros, + 22%).

La filiale va renforcer sa présence sur les secteurs du mobilier urbain, du médico-social et de l'éducation. Autre source de satisfaction: le trafic sur le site internet a presque triplé en 2007 avec 50000 visites par mois en moyenne et des pics à 73 000 visiteurs en octobre-novembre. Plus de 8000 devis ont été émis en ligne pour un montant total de plus de 12 millions d'euros.

Nicolas Simon, directeur marketing de Camif Collectivités, a annoncé un renforcement de l'offre de Camif Collectivités sur les secteurs du mobilier urbain et de l'éducation.

Nicolas Simon, directeur marketing de Camif Collectivités, a annoncé un renforcement de l'offre de Camif Collectivités sur les secteurs du mobilier urbain et de l'éducation.

Les sept mini-sites spécialisés de la filiale (écoles, sport, médico-social, micro-audio, technologie, mobilier et développement durable) ont largement contribué à la croissance de l'activité web. Tout comme le site de vente «flash» pour les acheteurs publics, premier du genre en France, qui a triplé son audience en un an, selon le distributeur.