Mon compte Devenir membre Newsletters

C'est la rentrée, soit vous positivez, soit... vous positivez!

Publié le par

Que doivent penser les sous-traitants de l'usine PSA d'Aulnay-sous-Bois, ces fameux «business partners» dont nombre de directions achats souhaitent devenir (scénario idéal) ou s'efforcent d'être (scénario moins favorable) les clients stratégiques? C est ce que je me demandais en entendant que l'usine d'Aulnay-sous-Bois allait être fermée, tout en me brossant les dents. Pour les uns, « la fermeture n'aura pas de conséquence significative », déclarait récemment à l'agence Reuters Yann Delabrière, p-dg de Faurecia, équipementier dont le capital est contrôlé par la famille Peugeot. D'autres, ayant senti le vent tourner, ont décidé de se diversifier, anticipant une réduction de voilure du constructeur automobile plus ou moins imminente et... plus ou moins bien préparée par le principal intéressé. Alors que faire? Se lamenter sur la baisse de compétitivité de la filière automobile française, toujours immanquablement comparée à son homologue teuton?

Ou vitupérer le manque d' anticipation des cols blancs bardés de MBA et autres diplômes du constructeur dans le redéploiement de sa stratégie de production? Haut de gamme, milieu de gamme ou entrée de gamme. Appuyez sur le buzzer pour avoir la bonne réponse! Ou bien regretter au passage que les ressources humaines qui font vivre l'appareil industriel soient laissées dans l'expectative (attention à la baisse de la motivation!), malgré les promesses de non-licenciements secs? Selon les estimations de Barclays, chaque suppression d'emploi d'ouvrier en France coûterait 60 000 euros à Peugeot. Pour un cadre, comptez 90 000... Mais non, bien sûr! Car le changement, c'est maintenant! Et « regarder la stratégie des entreprises sur les marchés émergents, le positionnement en gamme de leurs produits, en bref, ce qu'on appelle la compétitivité hors prix » , comme le rappelait, il y a peu, le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici. C est ça qu'il faut faire par Toutatis!

Au fait, c'est quoi maintenant votre stratégie fournisseurs, Monsieur le directeur des achats de PSA? Apprendre à chasser en meute avec eux...

Emmanuelle Serrano

@ THOMAS KOLLER

Emmanuelle Serrano

Emmanuelle Serrano, rédactrice en chef