Mon compte Devenir membre Newsletters

Bureaux Expo 2011: la tendance est au vert

Publié le par

Des stylos en carton, du papier certifié PEFC ou FSC... pour Bureaux Expo, les fournituristes rivalisent d'ingéniosité pour surfer sur la tendance «écolo». Tour d'horizon des stands à ne pas rater!

Ne cherchez pas. Cette année encore, la tendance est au vert sur les stands de Bureaux Expo. Matières premières recyclables comme le carton, produits réutilisables, bio dégradables ou encore certifiés «issus de forêt renouvelables»... le développement durable s'immisce partout, y compris dans les services. Car, les fournituristes eux aussi - bilan carbone oblige - mettent en avant leur capacité à réduire l'impact de leur livraison sur les émissions de CO2 et communiquent sur l'ensemble de leurs actions en tant que Corporate Social Responsability (CSR, ou entreprises socialement responsables - en français). « Le développement durable sera un temps fort du salon », conf rme Laurent Botton, directeur de pôle sur Bureaux Expo. Premier exemple, celui du papier. Un domaine dans lequel les labels (FSC, PEFC, Ange Bleu,...) se font concurrence (lire notre encadré p. 60). Présente pour la première fois sur le salon, la société SDFB - distributeur de Calipage - proposera un papier baptisé Chlorophyl. Cette gamme de papier en 75 g/m² est blanchie à l'eucalyptus et certifiée par l'éco-label européen. Toujours dans cette famille de produit, la société proposera le papier Save en 65 g/m² certifié FSC (Forest Stewardship Council) de Papetier de France. A noter que l'entreprise SDFB ne se contentera pas de proposer du papier de bureautique issu de forêts exploitées durablement. Elle mettra également en avant la technologie gel d'encre pour les imprimantes de chez Ricoh. Le petit plus «écolo»? Une fois utilisées, les cartouches vides peuvent directement aller à la poubelle. « Cette technologie permet de remplacer les imprimantes à jet d'encre et laser d'entrée de gamme, pour les TPE/PME », souligne Pascal Izbornicki, président-directeur général de SDFB - Calipage.

A gauche, les Worker Colorful de Stabilo ont un corps transparent pour contrôler le niveau de l'encre. A droite, les classeurs labellisés Ange Bleu de Bruneau, 100 % recyclés.

A gauche, les Worker Colorful de Stabilo ont un corps transparent pour contrôler le niveau de l'encre. A droite, les classeurs labellisés Ange Bleu de Bruneau, 100 % recyclés.

Des stylos en carton et labellisés FSC

Même les crayons suivent la tendance «développement durable» et sont labellisés. Terre et Fourniture propose un stylo dont le corps est en carton biodégradable en lieu et place du plastique. Il fonctionne avec de l'encre rechargeable et est labellisé FSC. La société Stabilo qui fête les 40 ans de son célèbre surligneur - deux Stabilos Boss sont achetés chaque seconde dans le monde - se met, elle aussi, au vert! Ou plus exactement au «Green». Stabilo présentera son stylo Green Point de la gamme «Green». Composé à 98 % de plastiques recyclés, ce feutre d'écriture est disponible en six couleurs. Parmi les autres produits: le Stabilo point 88, produit emblématique de la marque, sera présenté sur le stand tout comme le roller à encre liquide baptisé Worker Colorful. Décliné en quatre nouvelles couleurs (noir, bleu, vert ou rouge), son corps en caoutchouc est transparent pour mieux contrôler le niveau d'encre.

Des services économes en énergie

Phénomène nouveau, les exposants ne se contentent plus de vanter les mérites de leurs produits en termes d'économies de matière première, de recyclage et de respect des ressources naturelles. Ils n'hésitent pas à mettre en avant leurs actions en faveur du développement durable. « En plus des produits, nous souhaitons communiquer sur nos sites de production certifiés ou en cours de certification 14001 [NDLR: norme sur le management environnemental]», explique Marie-Pierre Mesgouez directrice marketing de Stabilo France.

De la même manière, la société Bruneau insistera sur la livraison de ses commandes par des véhicules électriques sur plus de dix arrondissements parisiens, en lien avec Colizen. Une initiative signalée par un petit macaron sur la facture du client. Le 6 avril, Bruneau inaugurera même sa première camionnette électrique Maxity de Renault Trucks! Une véritable nouveauté. A court terme, le fournituriste souhaite développer un petit calculateur vert sur son site internet qui servira à compenser les dépenses en énergie générée par les connexions sur le Web.

De son côté, Staples Corporate Express, présent pour la première fois sur le salon Bureaux Expo en profitera pour présenter ses « solutions dites d'approvisionnement raisonné », explique Jean-Paul Gasc, directeur ventes grands comptes chez Staples. Ainsi, l'entreprise propose des livraisons groupées auprès des clients pour limiter le bilan carbone. Au niveau des produits, Staples Corporate Express a déposé son propre label: «éco easy». L'objectif: signaler au client que le produit est éco-responsable. Ce macaron «éco easy» se retrouve sur les fournitures labellisées FSC, Ange Bleu, PEFC ou Nordic Swan.

zoom Des labels à foison pour le papier bureautique

« Les clients sont demandeurs de produits moins polluants. C'est pourquoi l'industrie papetière progresse dans son approche environnementale et pas uniquement sur l'aspect gestion de la source première, la forêt, commente Jean-Claude Auffret, acheteur papeterie chez Bruneau. Des progrès sensibles sont faits sur les sites de production en matière de consommation d'eau, d'énergie et la gestion des rejets. C'est à mon sens l'industrie qui a le plus progressé ces dix dernières années. » Différents labels permettent de s'assurer de l'origine et du mode de production d'un papier, parmi lesquels celui du Forest Stewardship Council (FSC) et du Program for the Endorsement of Forest Certification Schemes (PEFC), les plus répandus. Fondé en 1993 avec le soutien de Greenpeace et du WWF, le FSC défend la préservation des ressources forestières, le respect de la biodiversité, et soutient les populations locales. Fondé en 1999 par des exploitants forestiers, le PEFC accorde son label si 70 % au moins du bois utilisé est issu de forêts certifiées. D'autres labels existent comme l'Ange Bleu (Blauer Engel) label allemand, le Cygne Nordique (Nordic Swan), label scandinave ou l'éco-label européen. Ils visent à limiter l'utilisation de produits chimiques et les rejets polluants au cours du processus de fabrication. Alors que faut-il choisir? Du papier qui respecte les critères PEFC ou FSC, ou du papier recyclé? Pour Jean-Claude Auffret (Bruneau): « Nous communiquons sur le label FSC qui est mis en avant par l'ONG WWF. Néanmoins, nous n'avantageons pas un label plus qu'un autre, car tous possèdent un cahier des charges rigoureux. »

Mot clés : produit |

Marie-Amélie Fenoll