Mon compte Devenir membre Newsletters

Best of

Publié le par

Le robot se déplace tout en pulvérisant le produit nettoyant et en activant ses pads.

Le robot se déplace tout en pulvérisant le produit nettoyant et en activant ses pads.

Le e.ziclean Windoro, un robot laveur de vitres high-tech

C'est un laveur de vitres télécommandé. Le nouveau robot high-tech, baptisé e.ziclean Windoro et distribué par la société E.zicom, est déjà présent sur le marché de la robotique domestique avec sa gamme d'aspirateurs et de tondeuses robots depuis 2009. Le e.ziclean Windoro fonctionne grâce à une télécommande, mais une navigation en mode manuel est également possible.

Après avoir mesuré la vitre à nettoyer, le robot effectue un circuit de navigation en zigzag. Il est alors capable de couvrir une surface de 15 m² en une seule charge. Grâce à sa fonction arrêt automatique, une fois le nettoyage de la paroi vitrée entièrement terminé, le e.ziclean Windoro retourne à son point de départ. Pour plus de sécurité, un puissant système d'aimantation permet de maintenir les deux pads du robot de chaque côté de la vitre à nettoyer, qu'il soit en marche ou non. Son alimentation offre un rechargement simultané de ses deux modules. Les pads microfibres - ou lingettes ainsi que le kit de racloirs en peau chamoisée sont facilement détachables et lavables à l'eau. Une solution nettoyante en format 300 ml est incluse dans le pack. Le robot e.ziclean Windoro est disponible au prix de 417,22 euros HT.

L'Afnor planche sur une nouvelle norme pour l'éclairage

L'organisme de normalisation Afnor finalise actuellement son projet de norme Afnor PR NF X35-103 pour un éclairage plus «encadré» avec des recommandations sur le lieu de travail. Son objectif: décrire les principes ergonomiques et mettre en plan une méthode visant à définir les éléments essentiels à l'éclairage des lieux de travail. Chaque organisation, du secteur public ou privé, pourra ainsi suivre ses recommandations. Cette norme, prévue pour début 2013, remplacera la NF X35-103 publiée en 1990. Elle sera en conformité avec les nouvelles normes européennes d'éclairage dont la norme EN 12464-1.

Ce projet a été élaboré par les membres des commissions de normalisation Afnor X35A ergonomie et X90X lumière et éclairage. Il s'adresse à toute personne en charge d'un projet d éclairagisme en entreprise. Cette norme indiquera les repères et les préconisations nécessaires au confort visuel des salariés. Ainsi, les valeurs d'éclairement moyen doivent être augmentées pour les opérateurs de plus de 45 ans dans le cadre d'une tâche visuelle ou de situation à risque. Les éblouissements doivent être évités par la mise en place de stores ou la réduction de l'intensité des luminaires. Une méthodologie pour la mise en place d'un projet d'éclairage dans les locaux sera également proposée. En parallèle, l'Afnor a lancé une enquête publique sur le sujet.

Marquage et gestion des EPI: un guide pour y voir plus clair

La gestion des équipements de protection individuelle (EPI) est une obligation engendrant son lot de contraintes pour les entreprises. Afin d'aider ces dernières à optimiser leur gestion des EPI, l'éditeur de logiciels OpenSafe (pro) publie le guide Comment marquer vos EPI? Il décrypte une vingtaine de méthodes de marquage ainsi qu'une dizaine de types d'EPI et compare l'utilisation des codes-barres et des puces RFID. Le marquage est, en effet, une réelle problématique car il diffère en fonction des supports. Ainsi, si certaines techniques fonctionnent très bien pour des équipements antichutes, elles ne sont pas adaptées sur du textile et encore moins pour des vêtements antifeu. Ce guide consacre également un chapitre particulier à chacun des différents matériels: harnais, cordes, gilets de sauvetage, casques... en décrivant leurs méthodes de gestion. L'étude se base sur quatre critères importants permettant au lecteur de faire son choix en fonction de ses besoins: méthode de gestion, simplicité, coût, traçabilité informatique... Le guide est disponible sur http://opensafe.pro/ marquer, en deux versions, l'une numérique à 17 Euros et l'autre, papier, à 27 Euros.

SUR LE FIL...

Steelcase, le spécialiste des solutions d'aménagement des espaces de travail, poursuit sa croissance en rachetant un de ses concessionnaires d'Ile-de-France, la société 2a, et son entité d'architecture intérieure, la société A+A, toutes deux basées à Argenteuil (Val-d'Oise). 2a affiche un chiffre d'affaires cumulé de plus de 6 millions d'euros pour un effectif de 17 salariés. Par cette acquisition, Steelcase souhaite consolider ses positions sur la région. « Cela va dans le sens d'une plus grande efficacité sur le terrain et d'une plus grande réactivité pour servir nos clients », déclare Stéphane Lafarge, directeur général de Steelcase France.


Le papetier italien Favini a été récompensé par le prix Luxe Pack in Green pour son papier Crush, à Luxe Pack Monaco 2012, le salon des innovations packaging qui s'est déroulé du 24 au 26 octobre dernier. Sa particularité? Ce papier est fabriqué à partir de déchets issus de l'industrie agroalimentaire: résidus de citrons, de kiwis, d'oranges, de café et d'amandes remplacent la pulpe de bois traditionnelle à hauteur de 15 %. Ce papier est certifié FSC. Quatre autres finalistes ont été récompensés: Papeterie Zuber Reider, Cosfibel, Promens et Airopack.