Mon compte Devenir membre Newsletters

Best of

Publié le par

Le programme de Sodexo s'articule autour d'activités physiques, de bien-être et de nutrition.

Le programme de Sodexo s'articule autour d'activités physiques, de bien-être et de nutrition.

Boost&Moi, le programme nutrition et bien-être de Sodexo

- Bouger, manger équilibré, se relaxer... Voici ce que propose en substance Sodexo avec le lancement de son programme nutrition, santé et bien-être: Boost&Moi. Le spécialiste des services aux entreprises off re ainsi de créer un programme sur mesure en concertation avec les sociétés. Ce programme s'articule autour d'activités physiques, de bien-être, de détente et de nutrition. Des cours de sports (gym, zumba, etc.), des solutions bien-être/détente (massage, coiffure, etc.), ou encore le «petit-déjeuner forme» sont proposés aux salariés. Sodexo met également en place un coaching personnalisé avec des professionnels de la diététique et off re la possibilité de suivre des ateliers sur les bons comportements alimentaires. Le site web www.boostezmoi.sodexo.fr héberge des conseils nutritionnels, des exercices pour bouger au quotidien, ainsi que des idées pour se relaxer. Enfin, un espace personnel sécurisé permet de suivre l'évolution de son alimentation et ses dépenses caloriques. L'application smartphone Boost&Moi intègre un podomètre. Le programme est aussi présent sur les réseaux sociaux avec une page Facebook dédiée. Dès à présent, près de 500 restaurants d'entreprise confiés à Sodexo vont bénéficier des premières solutions Boost&Moi. Les salariés se verront proposer une suggestion quotidienne de menu «forme», ainsi qu'une meilleure identification des produits recommandés.

SUR LE FIL...

Suite à un appel d'offres de Pym Conseil, le groupe européen de réassurance Scor a confié à Vinci Facilities l'exploitation de son nouveau siège social situé au 5 avenue Kléber, dans le XVIe arrondissement de Paris. 600 collaborateurs travaillent dans cet immeuble d'une superficie de 18 800 m2. Vinci Facilities est présent sur le site depuis le 1 er juillet 2011 . Une équipe de six personnes a été mise en place. Et depuis janvier 2012, tous les prestataires sont présents. A noter, la dimension développement durable est prise en compte puisque l'immeuble est certifié HQE Construction et vise la certification HQE Exploitation.
DHL Express ouvre un nouveau site à Amiens, où il est installé depuis 1997. Le spécialiste du transport express de colis à l'international renforce ainsi sa présence dans le Nord. Ce site couvre la totalité du département de la Somme (80) ainsi qu'une partie du Pasde-Calais (62). Une équipe de sept personnes reçoit, trie et distribue 500 colis, soit 7 tonnes de marchandises chaque jour. Le site dispose d'une chaîne de tri motorisée de 40 mètres de long permettant de traiter jusqu'à 800 colis/ heure. Les gains de temps engendrés par les équipements de ce site permettent aux navettes de livraison de partir avec près de 30 minutes d'avance par rapport au site précédent.

@ © ALBACHIARAA - FOTOLIA.COM

Calculez et réduisez votre empreinte carbone avec LogEc

- D'ici à 2020, les contraintes réglementaires européennes prévoient une réduction de 20 % des émissions à effet de serre. En France, dès 2013, les entreprises de transport devront communiquer la quantité de CO2 dégagée par les prestations de transport de marchandises ou de personnes. Les donneurs d'ordres demandent, par ailleurs, des rapports d'émissions détaillés à leurs prestataires logistiques, concernant les rejets de CO2, mais aussi de N2O (protoxyde d'azote) ou de NOX (oxyde d'azote). Dans ce contexte, le cabinet de conseil BearingPoint lance LogEc, un outil qui permet aux entreprises de calculer leur empreinte carbone, mais aussi d'identifier des axes de progrès en fixant des objectifs de réduction. Conçu pour permettre d'avancer vers l'étiquetage environnemental des produits ou des processus, LogEc propose une vision complète des opérations de transport et d'entreposage, et des émissions associées: le calcul, qui comprend les processus de transport, d'entreposage et de manutention des marchandises, peut être effectué par segment de transport ou par colis. En outre, le logiciel s'intègre à SAP pour l'import et l'export automatique de données. Il a ainsi permis à un leader européen de la distribution d'intégrer plus de 5 millions de données de transport et de générer en moins de 30 minutes un rapport annuel d'émissions de CO2, de CO, N2O, CH4, HC et NOX...

Des actions encore inappropriées pour une bonne politique papier

- Le papier demeure le symbole d'une politique responsable au sein de l'entreprise. Mais les actions mises en place sont encore jugées insuffisantes. Telle est l'une des conclusions mise en avant par la dernière enquête «Papier, quelles éco-pratiques au bureau?»Etude réalisée en mars 2012 avec un total de 1 025 réponses (dont 825 complètes et validées) Sur le panel, 45 % des répondants travaillent dans le secteur privé, 39 % dans le public et 16 % dans l'économie sociale et solidaire. menée par l'observatoire de l'éco-responsabilité du tertiaire de Riposte Verte, association au service de l'environnement. Une prise de conscience s'opère, puisque 64 % des répondants assurent sensibiliser leur personnel aux éco-gestes (+ 9 %). Seulement, lorsque des actions de sensibilisation sont menées, elles sont dans l'ensemble « inappropriées », juge Valéry Hergott, président et fondateur de Riposte Verte. L'affichage (pour 54 % des répondants, + 23 %) et l'envoi de courriels (43 % des répondants, + 16 %) sont des solutions faciles et peu coûteuses, mais largement insuffisantes. Elles seraient à compléter par de la formation, proposée à seulement une personne interrogée sur trois (+ 16 %). Enfin, Riposte Verte pointe du doigt les comportements des entreprises dans le domaine de leurs impressions externes. Ainsi, 40 % des répondants ignorent si l'imprimeur choisi pour les impressions externes est labellisé Imprim' Vert. Et 61 % ne sont pas informés du respect ou non de la charte Print Environnement par ce même imprimeur. Enfin, 36 % ne connaissant pas le papier utilisé par leur imprimeur et 49 % ignorent le grammage, l'encre, le traitement des déchets, etc.