Mon compte Devenir membre Newsletters

AstraZeneca soigne ses achats d'impression

Publié le par

Deux millions d'euros par an, ce sont les économies réalisées par AstraZeneca grâce à l'externalisation de tous ses flux d'impression vers un seul prestataire: Gutenberg on line santé. Une thérapie de choc pour les agences de communication qui s'octroyaient des marges généreuses sur toute la partie print.

@ PhotoDisc

Le contexte

 

Cinquième groupe pharmaceutique mondial, AstraZeneca possède un volume d'achats de 250 millions d'euros, dont 95% d'achats hors production. «Jusqu'en 2002, l'achat de print représentait une enveloppe annuelle de 5 millions d'euros, confiée aux agences de communication. Ces dernières assuraient la création des produits et sous-traitaient l'impression à des prestataires spécialisés, indique Stéphane Lebarbier, directeur achats. Or, nous nous sommes rendu compte que les marges des agences sur le print s'élevaient de 25 à 400 %!» Décidée à mettre un terme à cette dérive des coûts, la direction achats lance un appel d'offres pour centraliser toute l'impression vers une seule plateforme.

Cet appel d'offres est remporté par la joint-venture CES-Gutenberg on line santé. «Le rapprochement entre CES, filiale de Conseil Médias Santé, agence spécialisée dans l'achat d'espaces publicitaires, et de Gutenberg on line, spécialiste de la communication éditée, nous a permis d'atteindre la taille critique pour une offre globale et adaptée au secteur de la santé, explique Philippe Maurer, directeur de CES-Gutenberg on line santé. Car un contrat d'externalisation de cette ampleur n'est pas monnaie courante dans le secteur pharmaceutique.» La démarche d'AstraZeneca se démarque aussi par un mode de financement inhabituel pour la profession: «Nous avons opté pour une rémunération au forfait, plus cohérente avec nos objectifs que la rémunération au pourcentage par dossier», précise Stéphane Lebarbier.

AstraZeneca

- Cinquième laboratoire pharmaceutique mondial
- CA France 2005: 1,3 milliard d'euros
- Effectif France: 2 400 personnes
www.astrazeneca.fr

Les résultats

 

AstraZeneca a donc basculé l'ensemble de son print management sur Gutenberg on line santé. «Nous avons pu couvrir 97% des flux d'impression en quelques semaines», se félicite Philippe Maurer. A quantité et qualité égales, le budget print a ainsi été réduit de 2 millions d'euros! Et ce n'est pas fini. Fort du soutien de sa direction générale, Stéphane Lebarbier a continué à traquer les gisements d'économie. En 2005, et sur la proposition de la direction marketing, le directeur achats décide de standardiser les formats, les finitions et les qualités de papier. «Pour un rendu esthétique quasi identique, nous avons réalisé une économie de 700 000 euros supplémentaires par an», s'enthousiasme-t-il.

Aujourd'hui, le dernier chantier en cours concerne la partie prépresse, et c'est Claire Teynié - acheteuse dans l'équipe de Stéphane Lebarbier - qui gère ce projet, en coordination avec le département marketing et CES-Gutenberg on line santé. Sur ce périmètre, il existe un écart de 83% entre la facturation des agences traditionnelles et les tarifs négociés avec Gutenberg on line santé. La difficulté était de bien positionner le curseur: où s'arrête le travail de création des agences et où commence le prépresse? «/Après la troisième correction du texte», tranche Stéphane Lebarbier, qui escompte des économies annuelles supplémentaires. De quoi mettre les agences aux antidépresseurs!

Gutenberg on line

- CA 2005: 200 millions d'euros
- Effectif: 400 personnes
www.gutenberg-online.com