Mon compte Devenir membre Newsletters

Areva T&D optimise ses achats de prestations informatiques

Publié le par

La division du groupe Areva s'est équipée d'une plateforme d'intermédiation entre donneurs d'ordres et fournisseurs de prestations informatiques.

L'équivalent d'une personne à temps plein. Telle est l'économie que réalise aujourd'hui la division Automation d'Areva T&D pour le traitement administratif de ses achats de prestations informatiques, un budget annuel d'environ 10 millions d'euros. Comment? En utilisant une plateforme d'intermédiation entre donneurs d'ordres et fournisseurs de prestations informatiques, éditée par la société opAse. «Nos achats sont formalisés automatiquement, de l'expression du besoin par les clients internes jusqu'à la validation des factures, en passant par la gestion des appels d'offres et des projets qui en découlent», se félicite Régis Vautrin, sourcing product line manager au sein d'Areva T&D. Le service achats n'intervient même plus dans le process de consultation car le client interne est complètement responsabilisé jusqu'à la phase de négociation. Les acheteurs peuvent ainsi se concentrer sur «la définition dune stratégie de référencement, dans la négociation des prix et dans l'analyse des indicateurs de performances des prestataires», précise le manager achats. Par ailleurs, «les indicateurs issus de la plateforme nous aident à comparer les prestataires de chaque site d'un point de vue qualitatif et quantitatif», ajoute Régis Vautrin

Sur le plan économique, ce changement s'est révélé très avantageux car la division Automation d'Areva T&D n'a payé qu'un droit d'entrée pour supporter les coûts fixes de mise en oeuvre de la solution proposée en mode SaaS. Les prestataires informatiques doivent payer, pour leur part, un abonnement en fonction de leur volume d'affaires géré sur la plateforme.

Régis Vautrin (Areva T& D):

«Tous nos achats sont désormais formalisés automatiquement»