Mon compte Devenir membre Newsletters

Amen optimise le transfert de son data center

Publié le par

Pour déménager 600 équipements informatiques vers un nouveau data center, Amen a retenu Ingenova. Grâce à un travail de pré-positionnement des équipements en amont, le prestataire a concentré le transfert sur une douzaine d'heures, minimisant l'impact pour les centaines de milliers d'utilisateurs du service.

 

Amen

Créée en janvier 1999, Amen est l'un des principaux fournisseurs européens de services et d'hébergement Internet. La société, qui compte 60 salariés, est une filiale du groupe Claranet depuis son rachat en juillet 2005.
www.amen.fr

Le besoin d'Amen

 

En 2006, cette PME de 60 collaborateurs avait prévu de déménager l'un de ses data centers de Courbevoie (Hauts-de-Seine) à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Dans son cahier des charges, Amen avait ainsi imaginé un transfert étalé sur un week-end de décembre, du vendredi soir au dimanche. Amen est l'un des principaux fournisseurs européens de services et d'hébergement sur Internet, avec plus de 400000 noms de domaines gérés et 300000 sites hébergés. La messagerie professionnelle, l'enregistrement de noms de domaines, l'aide à la création et à la promotion de sites font notamment partie de son offre de services. «Le centre comptait 600 équipements informatiques dont 450 serveurs, explique le directeur technique, Biaise Thauvin. Potentiellement, des centaines de milliers d'utilisateurs étaient concernés. Il fallait d'abord choisir une période qui pénalisait peu les utilisateurs. Nous souhaitions ensuite que ce déménagement soit réalisé en un minimum de temps, afin de générer le moins de coupures possible.» Amen souhaitait privilégier un prestataire spécialisé dans le transfert d'équipements informatiques, qui connaît et maîtrise les risques liés au déplacement de ce genre de matériel. Le groupe Ingenova a été retenu au terme d'un appel d'offres auquel quatre prestataires avaient répondu.

Ingenova

Créée en 1997, Ingenova est spécialisé dans le transfert des équipements informatiques et réseaux (déménagement, retrait, déploiement, plan de secours...). L'entreprise compte 45 salariés à Paris et en région (Lille, Lyon, Marseille, Bordeaux...). Ingenova a réalisé un chiffre d'affaires de 3,9 millions d'euros en 2005.
www.ingenova.com

La réponse d'Ingenova

 

«Nous n'avions jamais déménagé autant de serveurs en même temps, indique Frédéric Coppens, directeur des services d'Ingenova. Le challenge était le suivant: faire en sorte que l'interruption du service soit minimum?» Le prestataire a proposé un autre planning que celui prévu par Amen, avec un transfert qui s'effectuerait en une journée, le samedi, entre 7 heures et 18 heures. «Dans le scénario d'Amen, les serveurs étaient arrêtés le vendredi et déménagés par lots de cinq. Nous avons proposé de réaliser une partie du travail en amont sur le site d'arrivée pour gagner du temps.» Des rails neufs, sur lesquels étaient fixés les serveurs, ont été pré-positionnés dans les locaux du nouveau data center la semaine précédant le déménagement. Un nouveau câblage a été pré-installé. Enfin, les serveurs ont été étiquetés par couleur sur le site de départ. Le même code figurait sur les rails d'arrivée, afin d'identifier le plus rapidement possible l'emplacement de chaque machine.

Le jour J, Ingenova a mobilisé 35 collaborateurs répartis en trois équipes: démontage, transport et montage. Six personnes d'Amen étaient également présentes. Le transfert s'est fait par vagues de 60 serveurs. En comptant l'arrêt de l'appareil, son démontage, le transport, le montage et le redémarrage, chaque serveur a été déconnecté pendant trois heures maximum. «La période d'indisponibilité a été fortement réduite. Tout était en place vers 16 heures. Nous avons gagné deux heures par rapport à notre estimation», se réjouit Frédéric Coppens.

Mot clés :

Florent Maillet