Mon compte Devenir membre Newsletters

Air France revoit son image grâce à sa politique d'impression

Publié le par

Adoption des multifonctions, moindre recours à la couleur, partenariat spécifique... Grâce à ces mesures, la compagnie entend réduire son budget impression, tout en améliorant son image.

Passer du ratio d'une imprimante pour deux salariés à celui d'une multifonction pour huit à dix collaborateurs. C'est l'un des objectifs d'Optiprint, la nouvelle politique d'impression d'Air France. Pour y parvenir, la compagnie aérienne a lancé un appel d'offres et retenu NRG (groupe Nashuatec). Concrètement, elle compte réduire de 30 à 40% la consommation de papier, en imposant le recto verso en standard. Le recours à la couleur est toutefois maintenu pour l'impression, mais pas pour la photocopie. Air France entend ainsi réduire son budget impression/photocopie de bureau de 8 à 4 millions d'euros par an.

Parallèlement au volet technique et commercial, c'est le volet social proposé par NRG qui a séduit Air France. «Le projet Optiprint s'inscrit directement dans la politique de développement durable de la compagnie, en particulier dans sa dimension sociale. En proposant un partenariat à 50% avec des entreprises du secteur adapté (qui emploie plus de 80% de handicapés NDLR), NRG nous permettait d'améliorer notre taux d'emploi de travailleurs handicapés qui n'est que de 2,4%, le taux légal en vigueur étant de 6%», se félicite Gérard Roussel, responsable achats des projets transverses chez Air France.

Au final, ce dernier estime que l'image sociale de la compagnie en sera renforcée. «Ce type d'action contrebalance en partie les émissions de C02 et de bruit spécifiques au transport aérien, indique Gérard Roussel. La stratégie développement durable infléchit positivement sur le long terme l'analyse des investisseurs et la cotation boursière de la compagnie. Et surtout, elle améliore notoirement notre image auprès de nos clients.»