Mon compte Devenir membre Newsletters

Agrica combine économies et environnement pour ses achats de courrier

Publié le par

En globalisant l'ensemble de ses achats de courrier et d'affranchissement, le groupe Agrica a pu renégocier son contrat avec La Poste et y ajouter un volet environnemental.

Depuis six mois, toutes les factures de courrier et d'affranchissement d'Agrica, groupe de retraite, de prévoyance, de santé et d'épargne, sont centralisées à son siège social, et non plus réparties sur ses 15 sites.

Un changement de taille pour ce groupe qui dépense 900000 euros chaque mois sur ce poste. «Grâce au regroupement de la facturation, nous ne recevons qu'une seule facture globale par mois, site par site, pour V ensemble des services rendus par La Poste. Cette mesure nous a permis de renégocier notre contrat et nous escomptons réaliser cette année entre 10 et 15% d'économies sur les achats courrier et 20% d'économies sur l'affranchissement», se félicite Hervé Boussougant, responsable du département achats chez Agrica. Cette rationalisation du traitement de la facturation s'inscrit dans la démarche de responsabilité sociale de l'entreprise (RSE) mise en place en 2006 par Agrica. «La RSE consiste à intégrer des préoccupations environnementales. Ces dernières se traduisent par une réduction de la consommation de papier par rapport au volume global annuel de courrier que nous traitons», explique Pierre Blachon, directeur des systèmes d'information du groupe. Agrica a également fait l'acquisition auprès de l'éditeur Oxalys du logiciel Achat Plus. «Cette solution s'intègre dans la démarche de dématérialisation des factures que nous avons entreprise», précise Pierre Blachon. Le logiciel Achat Plus sera opérationnel en avril 2008.

Pierre Blachon (Agrica):

«Nous souhaitons réduire notre consommation de papier dans notre volume global de courrier.»