Mon compte Devenir membre Newsletters

Adapter la formation à chaque agent

Publié le par

La formation est un levier indispensable à la professionnalisation des achats dans une collectivité. Pourtant, de nombreux agents n'y trouvent pas leur compte, soit parce que la formation n'est pas adaptée au secteur public, soit parce qu'elle ne prend pas en compte leur niveau de compétences.

@ FOTOLEDHAR -OLEKSANDR DOROKHO /FOTOLIA

En raison de la spécificité des achats publics et de l'importance du volet juridique, les collectivités doivent bâtir un plan de formation adapté à chaque profil: responsables de marchés publics, responsables des achats, correspondants achats, etc.

Une formation trop généraliste et globale risque, en effet, de ne pas répondre aux attentes des personnes formées et surtout de ne pas développer leurs compétences métier. Ainsi, pour un agent responsable des marchés, on préférera une formation à dominante juridique avec une initiation aux principales techniques d'achat, plutôt qu'une formation achats pure et dure sans prise en compte du contexte réglementaire. Inversement, un correspondant achats recevra une formation à dominante achats avec une sensibilisation au Code des marchés publics.

Monter en compétences

Pour bâtir un plan de formation adapté, il faut d'abord évaluer la maturité achats des personnes visées. Rappelons que l'objectif d'une formation est avant tout de permettre aux stagiaires de monter en compétences par rapport à leur quotidien. Une erreur fréquente est donc de retenir un programme de formation sans tenir compte du niveau des personnes à former, avec un risque important de frustration. Pour ce faire, il peut être utile de recourir à un outil d'évaluation qui, à travers un certain nombre de critères de performance (connaissances des techniques achats, des marchés fournisseurs, des aspects réglementaires, etc.), permet de cibler le programme de formation adéquat.

Dans l'univers des achats, il existe de nombreux programmes de formation. Toutefois, il est préférable de cibler ceux dédiés au secteur public compte tenu de la spécificité de ce type d'achats. La plupart de ces programmes s'inspirent des techniques du privé. Les échanges avec des acheteurs présents dans les entreprises peuvent donc se révéler très intéressants. Néanmoins, il ne faut pas perdre de vue l'objectif de départ: permettre à ses agents de monter en compétences dans un cadre défini et réglementé. Bien entendu, le ou les formateurs) doivent appartenir ou être apparenté à un organisme de formation professionnelle reconnu et agréé par l'Etat.

Une fois réalisée, chaque formation apportée doit être évaluée (ce qui est très rarement fait!), y compris dans le temps. Pour cela, la collectivité peut utiliser l'outil d'évaluation des compétences qui a permis de déterminer le niveau de chaque agent avant la formation et comparer les progrès réalisés. Cette technique permet de se baser sur des éléments factuels (et non des ressentis). Et de bâtir un nouveau programme de formation adapté l'année suivante.

@ FOTOLEDHAR -OLEKSANDR DOROKHO /FOTOLIA

Retrouvez nos Savoir-faire: surwww.decision-achats.fr

David Moore intègre Factea en 2005 dont il devient, en 2009, le directeur de la practice achats publics. En 2010, il est l'un des fondateurs de Factea Public dont il est, aujourd'hui, président.

Les clés

- Elaborer un programme de formation selon le niveau de chaque agent- Privilégier des formations qui prennent en compte le contexte des achats publics- Evaluer dans le temps les apports de chaque formation pour une montée en compétences progressive.