Mon compte Devenir membre Newsletters

Achats: la recherche à l'heure européenne

Publié le par

Peak, un programme européen sur les achats associant des entreprises, des universitaires et des instituts de formation, est né. Sa vocation: privilégier les démarches collaboratives entre clients et fournisseurs.

Favoriser des démarches collaboratives entre clients et fournisseurs, tel est l'objectif du programme Peak (Purchasing european alliance for knowledge), une plateforme européenne d'études et de recherches dans le domaine des achats, lancée le 5 mai à la Fondation Mérieux, près d'Annecy (Rhône-Alpes). Parrainé par le réseau technologique Thésame, ce programme pérennise l'expérience du projet Praxis (récompensé lors des Trophées Décision Achats 2009), qui avait pour but de créer des outils d'évaluation de la performance des relations clients/fournisseurs dans le cadre de démarches de coconception.

Améliorer les relations clients/fournisseurs

Placé sous le signe de l'innovation, cet événement a réuni près de 150 personnes, dont une part non négligeable de directeurs achats. Le programme Peak a pour ambition de créer une nouvelle école de pensée dans les achats, fondée sur la mise en place de partenariats stratégiques entre acheteurs et prestataires. « La fonction achats, par sa position d'interface entre les ressources internes et externes de l'entreprise, se doit de porter cette dynamique avec un objectif de performance collective, créatrice de valeur et de pérennité des entreprises », rappelle Jean Breton, directeur associé de Thésame.

Placé sous le signe de l'innovation, le lancement du programme Peak a réuni près de 150 personnes à la Fondation Mérieux, près d'Annecy.

Placé sous le signe de l'innovation, le lancement du programme Peak a réuni près de 150 personnes à la Fondation Mérieux, près d'Annecy.

Signe de son succès, ce programme a déjà suscité l'intérêt de 25 entreprises (telles que Danone, SNCF, Sanofi Pasteur), qui représentent un volume d'achats de plusieurs milliards d'euros. Plus encore, il ras semble huit cursus achats de la région Rhône -Alpes (dont ceux de l'EM Lyon et l'IAE de Grenoble) et de Suisse, et cinq instituts de recherche (Cerag, Irege, etc.). Tous ont profité de la journée de lancement pour présenter le programme de travail pour les années à venir. Ainsi, différents ateliers associant les entreprises adhérentes sont prévus pour juillet 2010, organisés autour de trois thèmes: «achats et projets», «achats et développement durable» et « partage de la valeur et des risques». « Encore en démarrage, ce programme est un atout pour les directions achats désireuses d'améliorer la relation avec leurs partenaires les plus stratégiques, souligne Jean Breton. Une approche qui, dans un contexte de plus en plus compétitif, devient obligatoire, ne serait-ce que pour développer son business et capter les innovations de ses partenaires. » Ce mode de collaboration reste, pourtant, peu exploité. En cause: le manque d'outils à la disposition des acheteurs. « Le programme Peak va permettre d'identifier et de partager les meilleures pratiques, de créer des nouveaux référentiels et outils, et d'enrichir le contenu pédagogique de nos partenaires de formation », explique Pierre Jarniat, chargé de mission chez Thésame. S 'inscrivant dans la lignée des initiatives menées sur le thème des démarches collaboratives dans les entreprises en réseau (charte des bonnes pratiques entre grands donneurs d'ordres et PME, états généraux de l'industrie, etc.), ce programme devrait aider la fonction achats à se démarquer d'une image de cost killer qui lui colle encore à la peau