Mon compte Devenir membre Newsletters

A vos risques!

Publié le par

«L'identification et la mesure des risques constitueront, dans les années à venir, deux des principaux enjeux de la fonction achats dans sa quête de maturité.»

@ ARNAUD OLSZAK

Branle-bas de combat au sein des entreprises ayant délocalisé une partie de leurs usines en Chine. Les autorités locales ont, en effet, décrété l'interdiction de toute production industrielle dans un rayon de 100 km autour de Pékin, un mois avant les prochains JO. Objectif: diminuer la pollution atmosphérique. Les directions achats des constructeurs et des équipementiers automobiles, pour ne citer qu'elles, craignent des ruptures d'approvisionnement dont les conséquences seraient catastrophiques pour la production. Pouvait-on anticiper pareille décision? Difficile à dire. En revanche, ces acheteurs ne pouvaient ignorer les risques environnementaux liés à l'hyperactivité industrielle chinoise. Des risques qui finiraient, un jour ou l'autre, par les rattraper.

L'identification et la mesure des risques constitueront, dans les années à venir, deux des principaux enjeux de la fonction achats dans sa quête de maturité. Les acheteurs en sont conscients et pourtant, 80% des directions achats n'avaient toujours pas réalisé de cartographie des risques achats en 2007 selon le cabinet Oxéa. Une problématique sur laquelle est revenu le dernier forum étudiant du Desma (master achats de l'IAE de Grenoble) où des entreprises de renom (Michelin, Alcan, Salomon, Schneider Electric, etc.) sont venues témoigner de leurs avancées en la matière. Il en ressort que les risques sont très divers et augmentent proportionnellement à la reconnaissance stratégique des achats en interne. Deuxième enseignement: toutes les entreprises sont concernées et pas uniquement les groupes industriels qui délocalisent leur production dans les pays à bas coût. Enfin, ce forum a montré une nouvelle fois que les achats hors production sont aussi en première ligne. Prenez la propreté ou la sécurité. Dans ces familles d'achats, le volet social reste primordial. Existe-t-il des risques de conflits sociaux chez un prestataire? Quels indicateurs peuvent être utilisés pour mesurer ces risques? Ces conflits peuvent-ils ternir l'image de mon entreprise? Des questions auxquelles doivent répondre les acheteurs, sous peine de ternir, à leur tour, l'image de leur fonction.

Sébastien de Boisfleury, rédacteur en chef