Mon compte Devenir membre Newsletters

45% des dirigeants de PME touchés par la crise

Publié le par

Si une majorité de patrons sont confiants, certains craignent pour la survie de leur entreprise. Une proportion importante d'entre eux dénonce la pression exercée par les acheteurs.

Près de 45% des dirigeants de PME déclarent rencontrer aujourd'hui des difficultés. Parmi eux, 31% font face à un ralentissement sans menace pour la continuité de leur société, alors que 14% craignent pour la survie de leur entreprise. C'est ce qui ressort d'une enquête réalisée par Ipsos pour le compte de la CGPME (Confédération générale des petites et moyennes entreprises) et de KPMG Enquête menée auprès de 800 dirigeants de PME françaises, en avril 2009. . Celle-ci montre que tous les secteurs d'activité sont désormais touchés. Les TPE comme les PME souffrent, mais ce sont toutefois les entreprises de 10 à 249 salariés qui semblent les plus affectées. Au niveau des secteurs, ce sont les PME dans l'industrie sont les plus impactées par la crise.

«Cette enquête reflète l'inquiétude exprimée sur le terrain par les PME industrielles. Près d'un cinquième des entreprises de ce secteur craignent pour la survie de leur affaire», alerte Jean-François Roubaud, le président de la CGPME. Toutefois, seuls 17% des patrons interrogés prévoient de diminuer leurs effectifs en 2009. La baisse du carnet de commandes (citée par 31% des répondants) et la perte de certains clients (30%) arrivent en tête des difficultés avouées. Viennent en troisième position les pressions des acheteurs (20%). «Aujourd'hui, les dirigeants de PME se recentrent sur leurs fondamentaux, c'est-à-dire le renforcement de la prospection commerciale et la sécurisation de leur portefeuille clients pour faire face aux difficultés», conclut Jacky Lintignat, directeur général de KPMG.

Jean-François Roubaud

(CGPME): «Cette enquête reflète L'inquiétude exprimée sur le terrain par les PME industrielles.»