Mon compte Devenir membre Newsletters

«Une économie de 30% sur le budget recrutement»

Publié le par

Une campagne de recrutement de jeunes diplômés innovante et une économie d'un tiers par rapport au budget initial. La collaboration entre les directions achats et marketing de PricewaterhouseCoopers s'est révélée gagnante sur tous les plans.

Marianne B., étudiante en école de commerce parisienne, est enchantée. Elle est l'invitée d'une émission de télévision, sur LCI, enregistrée dans son établissement. Face à elle, un consultant de PricewaterhouseCoopers (PwC). Le débat terminé, elle ne pense qu'à intégrer le célèbre cabinet d'audit et de conseil. Devant son téléviseur, Zineb Amrani, acheteuse marketing chez PwC, mesure le chemin parcouru.

@ FOTOLIA

Dans la guerre des talents que se livrent les grandes entreprises, les campagnes de recrutement représentent un enjeu RH et marketing majeur. D'ailleurs, les budgets annuels dépassent souvent le million d'euros. Pour la direction achats de PwC, créée en 2006, la campagne 2008 a été l'occasion de collaborer une première fois avec la direction marketing. «Souvent, les clients internes ont peur que l'intervention des achats nuise à la créativité des agences», rappelle Zineb Amrani. L'organisation d'une série d'émissions sur une chaîne nationale a prouvé le contraire.

L'acheteuse

Zineb Amrani, 27 ans, est acheteuse marketing de la direction des achats et de l'immobilier de PricewaterhouseCoopers depuis 2007. Elle est diplômée de l'école supérieure de commerce (ESC) de Grenoble.

Un cas d'école pour les achats

Tout commence en mars 2007. Zineb Amrani découvre que le budget des précédentes campagnes de recrutement de PwC, confiées à la même agence de communication RH depuis plusieurs années, était souvent dépassé. «La relation avec le prestataire était basée sur la confiance», explique-t-elle. En collaboration avec le marketing, Zineb Amrani décide de rédiger un cahier des charges et, avant d'organiser un appel d'offres, de définir des critères de sélection objectifs. «Pour ce type de prestation , il faut distinguer l'aspect créatif des aspects purement techniques sur lesquels les agences de communication en profitent souvent pour marger», précise Zineb Amrani. A la clé: un contrat-cadre de deux ans.

L'appel d'offres est organisé en avril 2007. Quatre prestataires y participent, dont l'agence «historique» de PwC. C'est finalement cette dernière qui rafle la mise. «La compétition a décuplé sa créativité», se félicite Zineb Amrani. L'agence propose ainsi de tourner une série d'émissions dans les écoles puis de les diffuser, grâce à un partenariat, sur LCI. En revanche, la direction achats de PwC impose ses propres prestataires techniques, moins chers, et renégocie le taux horaire des directeurs artistiques. Résultat: 30% d'économies par rapport au budget initial de 1,15 million d'euros. Un cas d'école pour la direction achats. «C'est maintenant le marketing qui nous appelle pour définir ses besoins», conclut Zineb Amrani.

PricewaterhouseCoopers

ACTIVITE
Cabinet de services financiers, d'audit et de certification des comptes
CHIFFRES D'AFFAIRES 2008
640 millions d'euros
EFFECTIF
4 000 personnes
VOLUME D'ACHATS 2008
150 millions d'euros
EFFECTIF ACHATS
14 collaborateurs

Mot clés :

Sébastien DE BOISFLEURY