Mon compte Devenir membre Newsletters

« Le tri adapté de nos déchets a été profitable »

Publié le par

En tant que fabricant de colles et mastics, la gestion et le traitement des déchets d'usines sont, pour Bostik, importants et non négligeables. Pour assurer le pilotage de cette activité, le groupe s'est appuyé sur le cabinet Expense Reduction Analysts.

Optimiser la gestion de ses déchets. Tel était le mot d'ordre pour Bostik, fabricant de colles et mastics, filiale du groupe Total. Chez Bostik, le traitement et la gestion des déchets sont directement menés par les usines. Ainsi, dans un souci d'optimisation de ce poste de dépenses important, le groupe a fait appel, dès 2007, à Expense Reduction Analysts, cabinet de conseils spécialisé dans l'optimisation des coûts, pour mener à bien cette démarche.

Première étape : la réalisation d'un audit du processus de gestion et de trai­tement des déchets. « Nous avons réalisé notre démarche en deux temps : une première phase de recherche et d'identification de solutions techniques et économiques puis, dans un second temps, l'élaboration de recommandations, qui ont été proposées à chaque directeur d'usine », explique Philippe Bergue, responsable des achats de Bostik France.

Des déchets répartis en plusieurs catégories

En cinq mois, cinq usines ont été audi­tées, et les différents besoins identifiés. Dans le cahier des charges, la propo­sition d'intégration des déchets dans de nouvelles filières était un prérequis comme pour les poudres ou les ciments. « Au total, cinq ou six appels d'offres ont été lancés pour ne retenir, au final, que quatre prestataires », détaille le directeur achats. En parallèle, Expense Reduction Analysts a établi une grille d'évaluation technique et économique de chaque prestataire, avec un système de cotation très détaillé permettant ensuite de défi­nir précisément les points d'optimisa­tion. « Nous avons, par ailleurs, réparti les déchets en plusieurs catégories : les eaux, emballages métal, poudres, huiles, aqueux, centrifuges et enfin les déchets solvantés, détaille Philippe Bergue. D'une manière générale, nous avons trié ces déchets suivant leur nature chimique et leur criticité de traitement, afin de pouvoir mettre en oeuvre des solutions spécifiques et adaptées à chacun d'entre eux. » Au final, l'optimisation proposée par Expense Reduction Analysts a permis de dégager une économie de 15 à 20 % selon la nature chimique des déchets.

L'acheteur

Philippe Bergue est âgé de 40 ans. Au cours de sa carrière professionnelle, il travaille successivement chez Matra Automobile (1997-­2000), Alstom T&D (2001-­2003) et enfin chez Wagon Automotive (2004-­2007). Après 14 ans d'expérience dans la fonction achats, dont dix dans le secteur automobile sur différents postes (acheteur projet, acheteur famille et responsable achats), il rejoint l'entreprise Bostik en 2007.

Bostik (Filiale du groupe Total)

ACTIVITÉ
Colles et mastics
CHIFFRE D'AFFAIRES 2010
1,38 milliard d'euros
EFFECTIF TOTAL
4 700 salariés dont 860 pour la filiale française 50 sites dans 50 pays
VOLUME D'ACHATS 2010
NC
EFFECTIF ACHATS 2010
NC

Mot clés :

Marie-Amélie Fenoll