Mon compte Devenir membre Newsletters

«J'ai optimisé un contrat d'infogérance avec la DSI»

Publié le par

En récupérant les achats informatiques, la direction achats de Sernam a dû s'attaquer à certains contrats d'infogérance. Pour Patrick Veychard, un dossier de tierce maintenance applicative a été l'occasion d'une coopération réussie avec la DSI.

Travailler avec les directions informatiques n'a jamais été une sinécure pour les directions achats. Pour Patrick Veychard, directeur des achats et des services généraux de Sernam, le renouvellement d'un contrat de tierce maintenance applicative (TMA), l'an dernier, a été au contraire l'occasion «d'une collaboration réussie» avec la DSI. Il faut dire que l'enjeu était de taille. Initialement, les achats informatiques étaient du ressort de la DSI.

Ce n'est que fin 2006 que Patrick Veychard a récupéré cette famille d'achats, avec, pour objectif, de réduire de 40% en deux ans le budget informatique de l'opérateur de transports et logistiques. «Nous nous sommes très vite aperçus que les contrats d'infogérance en cours étaient disproportionnés par rapport à nos besoins, se souvient le directeur achats. Nous avons donc décidé de réinternaliser certains services.»

Un travail en binôme

En revanche, la maintenance applicative du logiciel de développement sur lequel est basé le système d'information de l'entreprise a fait, pour sa part, l'objet d'un appel d'offres. «Il s agit d un logiciel très spécifique et nous n'avions pas la compétence en interne pour en assurer la maintenance», justifie Patrick Veychard.

Pour mener à bien cet appel d'offres, la direction achats et la DSI ont collaboré étroitement. «Nous travaillons toujours en binôme avec les directions opérationnelles, souligne Patrick Veychard. Il était donc impératif que la DSI soit impliquée lors de l'audition des candidats. La direction générale s'est elle-même beaucoup investie.» Pour rédiger le cahier des charges le plus précis possible, la direction achats s'est ainsi appuyée sur les compétences de la DSI. Il faut dire que les sommes en jeu n'étaient pas négligeables: 3 millions d'euros, soit 20% du budget de fonctionnement de la direction informatique. Quatre prestataires ont répondu à l'appel d'offres. Et c'est finalement la société Hardis qui a été retenue. «Ce dossier nous a permis de faire sauter le verrou entre la DSI et la direction achats», se félicite Patrick Veychard. Une expérience qui a permis aux équipes achats d'acquérir une véritable légitimité aux yeux de la DSI.

L'acheteur

Patrick Veychard, 33 ans, est l'actuel directeur des achats et des services généraux du Sernam. Diplômé de l'ESC Amiens, il a auparavant occupé le poste d'acheteur frais généraux chez Siemens.

La fiche
Sernam

ACTIVITE
Société de transport
CHIFFRE D'AFFAIRES 2006
370 millions d'euros
EFFECTIF SERNAM
2 100 personnes
VOLUME D'ACHATS 2006
60 millions d'euros (hors production)
EFFECTIF ACHATS
5 personnes