Mon compte Devenir membre Newsletters

«Ce trophée d'or a dopé la reconnaissance des achats»

Publié le par

Elu décideur achats de l'année lors de l'édition 2012 des Trophées Décision Achats, Olivier Debargue, directeur achats de France Télévisions, revient sur sa distinction et fait le point sur les nouveaux défis 2013 de sa direction achats.

Quelles ont été les retombées de votre élection au titre de directeur achats de l'année 2012 par les lecteurs et les internautes de Décision Achats?

Les retours de cette élection ont été très positifs. Cette récompense a permis une reconnaissance significative de la fonction achats de France Télévisions. Et un véritable éclairage en interne. La présence du directeur général du groupe France Télévisions, Rémy Pflimlin, à la soirée de remise des Trophées a été symbolique à ce niveau-là.

Nous avons communiqué auprès de tous les salariés de l'entreprise sur cette récompense. Nous portons cette distinction et nous ne devons pas décevoir nos clients internes. Dans les faits, cela apporte une petite pression supplémentaire ainsi qu'une plus grande exigence de la part de nos prescripteurs. Ainsi, nous avons été sollicités par la direction générale et la direction financière du groupe pour expliquer à nos tutelles nos initiatives dynamiques en termes d'achats dans le cadre de la discussion des budgets 20 13 avec l'Etat. En résumé, cela crédibilise non seulement les achats mais aussi la bonne gestion du groupe France Télévisions.

Nous avons également acquis une reconnaissance de la part de nos pairs, car nous avons été sollicités à des conventions achats pour témoigner de notre expérience comme, par exemple, auprès des acheteurs de la SNCF et du groupe La Poste.

L'année dernière, vous aviez annoncé la création future d'une direction RSE au sein du groupe? Qu'en est-il aujourd'hui? Quelles autres actions avez-vous mis en place?

Cette direction RSE existe depuis f n septembre sur la base d'un projet porté par la direction des achats. Elle a pour mission de prendre l'ensemble des décisions de la politique sociétale et environnementale du groupe France Télévisions. Par ailleurs, nous continuons la structuration de nos achats pour les besoins émergents de diffusion sur les nouveaux formats numériques (tablettes, smartphones, Web...). Ces achats concernent des investissements techniques mais aussi des achats de prestations intellectuelles, pour aider, par exemple, le développement de jeux liés à nos émissions sur ces supports numériques.

Quels sont les grands défi s 2013 des achats de France Télévisions?

Nous avançons sur le chantier des achats responsables. Nous souhaitons que la RSE soit un facteur systématique dans les critères de nos choix fournisseurs et dans nos appels d'offres. Le groupe France Télévisions est actuellement engagé dans l'obtention du label Afnor diversité. Les achats sont un des 14 volets de cette certification. Cette politique d'obtention du label modifie notre centre de gravité vers davantage de responsabilité en termes d'achats.

Notre deuxième grand chantier concerne le changement des règles de l'achat public à l'horizon 20 14. Ces règles sont actuellement en cours de discussion au Parlement européen de Bruxelles. Nous agissons avec l'ensemble des autres télévisions publiques européennes pour amender les textes discutés à Bruxelles et insister sur le volet opérationnel des achats, et ainsi éviter des textes guidés par des considérations juridiques. Par la suite, nous devrons travailler avec les instances françaises lors de la transposition des directives européennes de ces nouvelles règles d'achat public.

Son parcours

Issu de l'Ecole de Management de Normandie et de la London Chamber of Commerce, Olivier Debargue a dirigé les achats techniques et logistiques de Thomson CGR puis a intégré la direction achats de General Electric. En 2003, il devient coordinateur achats chez France Télévisions puis est nommé directeur achats hors programmes.