Mon compte Devenir membre Newsletters

Marignane choisit l'IP pour mieux communiquer

Publié le par

En basculant dans l'IP, la ville de Marignane connecte l'ensemble des sites et des services municipaux entre eux. A la clé, de nouvelles fonctionnalités pour ses agents. Son nouveau réseau permet également de centraliser les données et d'améliorer ainsi l'accueil et le renseignement des usagers.

Les besoins de la ville

 

En 2005, la ville de Marignane (Bouches-du-Rhone) a souhaite faire évoluer son infrastructure de réseaux de communication afin, notamment, d'améliorer l'accueil téléphonée centralisé de ses 34500 administrés. Les services municipaux sont en effet répartis sur une quinzaine de sites (état civil, crèches, centres culturels et sportifs, hôtel de police...), dont certains n'étaient pas encore connectés. Il s'agissait également de réduire le coût des abonnements et des appels téléphoniques entre les sites distants, tout en mettant à la disposition des agents municipaux, des outils de communication performants et évolutifs.

Le service informatique, appuyé par le service achats, a piloté le processus qui a abouti, en 2006, au choix d'une solution sur IP (voix et données). Assisté d'un cabinet de conseil, le service de la commande publique a lancé un appel d'offres en 2005. NextiraOne a remporté le marché de fourniture d'une infrastructure réseau, d'un montant d'environ 250000 euros. Cette somme comprend les dépenses de fonctionnement et d'investissement. «En faisant le choix de l'IP, nous économisons plusieurs dizaines de milliers d'euros, notamment grâce à la suppression d'abonnements et de services comme le fax, l'accès RTC ou les liaisons PSE», indique avec satisfaction Laurent-Xavier Journaud, maire-adjoint délégué aux TIC, justifiant ainsi l'investissement de départ.

Marignane

Située dans les Bouches-du-Rhône, la commune de Marignane, chef-lieu de canton, compte 34 500 habitants. Le budget primitif pour 2007 s'élève à 62,98 millions d'euros.

La réponse du prestataire

 

NextiraOne s est charge de la remise a niveau du câblage des bâtiments et du déploiement d'une nouvelle infrastructure IP autour de l'offre Cisco Call Manager. Les employés municipaux bénéficient ainsi de plusieurs fonctionnalités nouvelles: messagerie unifiée (fax, mails, appels vocaux...), visiophonie, softphones (logiciels pour téléphoner sur PC) et téléphones IP

Près de 300 postes ont été installés sur les 1 7 sites municipaux. L'accueil téléphonique des administrés est amélioré par la capacité à traiter un plus grand nombre d'appels, notamment en cas de période exceptionnelle (élections...), tout en limitant le temps d'attente. L'offre comprend également la mise à disposition d'un centre d'appels de cinq agents, disponibles en cas de demande ponctuelle. «Ce réseau a l'avantage d'être à la fois performant et évolutif, commente Mireille Krause, ingénieur commercial chez NextiraOne. Il peut supporter les évolutions techniques les plus diverses.»

Les élus pensent y intégrer prochainement de nouvelles applications, comme la vidéo- surveillance ou les services de mobilité des agents municipaux. L'offre NextiraOne prévoit également la formation des directeurs informatiques et des chefs de service, la maintenance et l'aide à l'exploitation des équipements, le suivi, le conseil et la veille technologique.

NextiraOne

NextiraOne est l'un des leaders des solutions et des services intégrés d'infrastructures, qui assurent l'efficacité et la fiabilité des communications d'entreprises ou de collectivités.