Mon compte Devenir membre Newsletters

Les contrôleurs SNCF s'équipent d'imprimantes portables

Publié le par

Les PV d'infractions ou les factures d'ajustement tarifaires seront bientôt édités en direct par les agents du service commercial train (ASCT, plus communément appelés «contrôleurs») de la SNCF. L'entreprise ferroviaire a en effet commandé plusieurs milliers d'imprimantes portables Brother (modèle M-Print MW 140 BT) pour équiper ses 1 0 000 agents. «Ce matériel a été retenu pour son autonomie et sa qualité d'impression», explique Laurence Lefrancq, responsable du système d'information des trains de l'entreprise publique. Les imprimantes Brother disposent en effet d'une alimentation papier intégrée de 50 feuilles et d'une batterie qui permet d'imprimer jusqu'à 100 pages en continu. L'ergonomie du matériel faisait également partie du cahier des charges. Avec une épaisseur de 1 ,75 centimètre et un poids de 300 grammes, l'imprimante est transportable dans les sacoches des ASCT.

Cette vague d'achats s'inscrit dans le cadre du projet Accelio, qui s'appuie sur la technologie pour réduire la fraude, faciliter les contrôles et améliorer le service client. En 2004, la SNCF avait ainsi fourni des assistants personnels (PDA) compatibles wi-fi à ses ASCT en Ile-de-France, afin d'optimiser le contrôle des billets. Ces PDA étaient également équipés de logiciels permettant de renseigner les clients sur les horaires et les correspondances. Ils se substituaient aux kilos de documents et matériels nécessaires jusque-là (pince à composter, livre d'horaires, etc.). PDA et imprimantes communiqueront en mode Bluetooth (sans fil). L'investissement global du projet Accelio s'élève à 26 MEuros. Le déploiement de ce nouveau matériel sera progressif.