Mon compte Devenir membre Newsletters

Le CNRS optimise ses achats de missions

Publié le par

Dans le cadre de l'harmonisation de sa politique achats de missions, le CNRS a mis en place un programme national alliant agences de voyages traditionnelles et agences en ligne. Le centre de recherche a ainsi retenu Amadeus e-Travel et souhaite atteindre 55 % de réservations en ligne en 2007, soit 70 000 missions.

@ Air France-Delafosses

Les attentes de rétablissement

 

Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) compte plus de 1 200 laboratoires. Cette multiplicité de sites, ainsi que les nombreuses conférences au niveau international, ont engendré, en 2006, plus de 180000 missions. Jusqu'en 2005, les 20 délégations régionales géraient elles-mêmes l'organisation de leurs missions, du transport à l'hébergement. Mais, constatant une croissance de leur nombre et des frais qu'elles occasionnaient, le centre de recherche s'est penché sur la question d'une politique nationale d'achats harmonisée. Un groupe de projet, mandaté par la direction générale, a mené cette réflexion tout en tenant compte des spécificités du CNRS (éclatement géographique, forte autonomie des laboratoires...). Le principal objectif était bien entendu d'optimiser les dépenses au niveau national, notamment grâce à la mise en place d'un système de négociation avec une agence ou un réseau d'agences de voyages. Les membres du projet confirment que «les gains économiques devaient être réels, sans pour autant se faire au détriment du service pour les utilisateurs». Lancé début 2006 pour définir cette politique d'achats nationale alliant agences traditionnelles et en ligne, l'appel d'offres a été remporté par le groupement Fram, Amadeus e-Travel et American Express Cartes.

CNRS

- Le centre emploie 30000 personnes, dont 26080 agents, et compte près de 1 250 laboratoires sur le territoire national.


- Le budget pour 2006 s'élevait à 2,738 milliards d'euros.


www.cnrs.fr

La réponse des fournisseurs

 

Fram assure la coordination et la partie agent de voyages. De son cote, Amadeus e- Travel fournit les solutions technologiques et s'assure du bon fonctionnement de l'ensemble du système de moteur de recherche, d'information et d'achat en ligne. Enfin, American Express Cartes gère les transactions financières. L'implantation du programme a débuté le 1er octobre 2006 et a progressivement été étendue aux délégations régionales. Pour Paul Ponçon, directeur Amadeus e-Travel France, «les derniers détails sont en train d'être réglés afin de pouvoir atteindre l'objectif de 55 % de réservations en ligne en 2007, soit environ 70 000 missions».

Paul Ponçon, Amadeus e-Travel

Paul Ponçon, Amadeus e-Travel

Avec plus de 1 500 commandes en ligne dès octobre 2006 et 2 500 en novembre, l'outil a semble-t-il été rapidement adopté. Il faut dire que les collaborateurs ont été sensibilisés via de nombreuses formations, près de 80 sessions au total. Le CNRS bénéficie désormais d'une offre de voyages incluant notamment les compagnies aériennes à bas coûts, ce qui devrait permettre une baisse substantielle du prix de certains déplacements. Les membres du projet se félicitent «des énormes simplifications de gestion de ce programme national. Le CNRS reçoit aujourd'hui l'équivalent d'une facture par mois et par délégation, au lieu d'une facture par mission, soit 150000 par an auparavant.» Par ailleurs, la solution proposée par Amadeus e-Travel était la seule compatible avec PC et Mac.

Amadeus e-Travel

Amadeus compte près de 6700 employés et a réalisé, en 2006, un chiffre d'affaires de 1,3 milliard d'euros.


www.amadeus.com/fr