Mon compte Devenir membre Newsletters

La moitié des communes françaises ont une politique d'achats durables

Publié le par

Seule une commune sur deux incorpore des critères liés au développement durable dans la passation de ses marchés publics.

Seule une commune sur deux incorpore des critères liés au développement durable dans la passation de ses marchés publics.

Seule la moitié des communes prend en compte les problématiques environnementales dans leur politique achats. En revanche, la plupart des conseils régionaux et généraux interrogés le font. Ce sont les résultats de la première enquête nationale sur les collectivités et la commande publique durable, commanditée par l'association Les Eco Maires. Pour elle, c'est la méconnaissance de l'offre et non les difficultés juridiques qui expliquent ces résultats. Ainsi que la faible formation des agents (15,4 %) et des élus (5,6 %) aux achats durables. Les marchés relatifs à l'activité bureautique sont les plus concernés. La gestion des déchets et l'énergie, la protection des ressources naturelles et des personnes seraient les pistes d'action prioritaires pour intégrer une dimension durable dans les achats des collectivités territoriales. Enfin, il apparaît que 61,6 % des organisations interrogées ne connaissent pas le Plan national d'action pour les achats publics durables. Son objectif est de faire de la France l'un des pays européens les plus engagés dans la mise en oeuvre du développement durable au sein de la commande publique d'ici à 2009. Du chemin reste donc à parcourir au niveau local.