Mon compte Devenir membre Newsletters

La Bretagne à l'heure de l'e-administration

Publié le par

Depuis le 15 janvier 2007, les acheteurs publics bretons peuvent déposer leurs appels d'offres sur la toute nouvelle plateforme régionale d'administration électronique, e-mégalis. Le syndicat mixte Mégalis Bretagne a retenu la société Atexo, qui sera en charge de développer et d'étendre les possibilités de cet outil.

Faire de la Bretagne une région pionnière en matière d'e-administration, tel est l'objectif du syndicat mixte Mégalis Bretagne, dont la salle des marchés publics a été mise en ligne le 15 janvier dernier. Céline Faivre, directrice du syndicat mixte, précise que «la nouvelle plateforme vise à proposer un ensemble de services dématénalisés pour faciliter les échanges entre les administrations elles-mêmes, mais aussi avec l'Etat, les entreprises, et, à plus longue échéance, avec les citoyens». L'appel d'offres restreint, lancé au cours de l'été 2006, a été attribué à la société Atexo, spécialisée dans l'administration électronique et l'informatisation de processus métiers, pour une durée de trois ans et un montant de 491 080 euros HT. L'ensemble des développements se fera néanmoins en logiciels libres. La plateforme régionale d'administration électronique e-méga- hs est le fruit d'un groupement de commandes, coordonné par le syndicat mixte Mégalis Bretagne. Celui-ci est composé de l'agence régionale de l'hospitalisation, du syndicat interhospitalier de Bretagne, du rectorat, de l'association Ouest Recherche, des trois chambres consulaires et du syndicat mixte représentant 655 communes.

Céline Faivre
Megalis Bretagne

« L'ambition de Mégalis est de faire de la plateforme e-mégalis la pierre angulaire de l'e-administration en Bretagne.»

Sensibiliser les utilisateurs

 

Aujourd'hui, la plateforme propose uniquement un service marchés publics, inauguré par la ville de Lannion (Côtes- d'Armor). Seront mis en place, par la suite, un service pour les achats en groupement de commandes, des outils de travail collaboratif (forums, bases de connaissances, espaces de travail...) et des services facilitant les échanges entre administrations (dématérialisation du contrôle de légalité, envoi des pièces comptables au Trésor public...).

Reste à sensibiliser les utilisateurs, aussi bien les acheteurs publics que les entreprises. Une étude a été lancée au cours du premier trimestre afin de définir une stratégie de développement. «L'ambition de Mégalis est de faire de cette plateforme la pierre angulaire de l'e-admmistration en Bretagne. L'objectif est d'inciter au partage d'expériences entre acheteurs publics d'une part et de contribuer à une plus grande réactivité des entreprises devant la commande publique d'autre part», affirme Céline Faivre. Un partenariat avec les organismes professionnels et les chambres consulaires a ainsi été conclu afin d'attirer les entreprises bretonnes, grâce à des actions d'information, de sensibilisation et de formation. Une salle virtuelle invite les visiteurs à se former à l'utilisation de la plateforme. Mégalis souhaite enfin faire la promotion de son modèle au niveau européen, en participant au consortium européen coordonné par la région Bourgogne.

Mot clés :

D.C.